AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 you deserve my coffee in your face. (douglas b.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
A Astoria depuis : 15/02/2018
Autographes : 115
Métier : actress & mom.


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   Lun 19 Fév 2018 - 15:00

DOUGLAS && KAYA.
you deserve my coffee in your face. we were friends and now ? (d.booth // halcyon days)

La jeune femme commençait peu à peu à s’habituer à cette nouvelle vie, à cette nouvelle liberté qui s’offrait désormais à elle. Bien entendu, son fils passait toujours en priorité comme toujours. C’était son soleil, l’encre qui l’empêchait de trop sombrer quand le soir elle broyait du noir. Il lui permettait d’oublier tous ses soucis en un instant lorsqu’il se mettait à rire. C’était sans doute le plus beau son qu’elle puisse entendre. Elle voulait le protéger à tout prix de ce monde, que ce soit des photographes qui ne perdraient pas de temps à le photographier ou bien à son ex-mari. Bien entendu, il réclamait la garde partagée et Kaya, d’un côté, était pour. Après tout, son fils ne pouvait guère vivre sans son père mais le savoir loin d’elle-même le temps d’un week-end lui brisait le cœur. Elle retardait à chaque fois la confrontation, se disant qu’au bout d’un moment, la douleur s’en irait. Mais qu’importe, elle était toujours là, brulant son cœur à vif. « Vous désirez, madame ? » Sortant de ses pensées, elle se retrouva face au serveur qui la regardait comme si Kaya était un extra-terrestre. Ce qui n’était pas entièrement un mensonge, elle devait avoir l’air étrange à rester planter là, les yeux dans le vague. « Un melted chocolate latte, s’il vous plait. » dit-elle avec un léger sourire.

Kaya avait eu besoin de s’aérer l’esprit. Elle ressortait d’un rendez-vous professionnel et la jeune femme n’avait guère envie de retourner chez elle. Ce n’était pas bon pour le moral de rester enfermer seule chez soit du coup elle avait décidé de faire un tour de la ville, s’arrêtant dans ce Starbuck, attirée par l’odeur du chocolat chaud. Rien de tel pour affoler les sens. Son fils était encore chez la nourrice et elle avait des horaires assez stricts. Si Kaya lui avait dit à telle heure qu’elle venait chercher son petit monstre, c’était pile-poil. Interdiction d’être en retard ou en avance. Elle était assez exigeante pour le coup et la jeune brune se demandait si elle la garderait ou si elle allait se mettre en quête d’une nounou, bien plus souple. « Votre nom ? » « Effy » Autant restée anonyme et profiter de la tranquillité, même si elle ne refusait jamais de signer un autographe ou de faire un photo. Au contraire, elle appréciait beaucoup passer du temps avec ses fans, c’était toujours une joie de faire plaisir à autrui. Récupérant son gobelet, elle paya et fit demi-tour pour sortir. Cependant, alors qu’elle franchissait la porte de sortie, elle se retrouva face à face avec une personne qu’elle ne connaissait que trop bien. « Douglas. » dit-elle, les lèvres pincées. Une part d’elle était plutôt contente de revoir son ami et l’autre aurait été tenté de lui jeté le contenu de ce qu’elle tenait dans les mains. Néanmoins, elle se retint, après tout sa boisson était bien trop bonne pour la gâcher de cette façon.  


-●-


everybody here is fake happy. — i want to know everything about you all over again even if it’s really hard. i want to hold you in my arms again. i am turning back the clock now again, come back to me, like it’s the first time. so please babe just give me a chance to be yours »;; @astra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 12/02/2018
Autographes : 607
Métier : Beau gosse


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   Lun 19 Fév 2018 - 20:58

Doug, c'était pas le mec le plus classe sur Terre. C'est clair et précis. Il entube toutes les femmes qu'il peut rencontrer pour les mettre dans son lit. C'est un prédateur sexuel en puissance. Et avec ses copains, ils s'amusent à comparer leurs tableaux de chasse. Ce n'est pas que Doug ne respecte pas les femmes... En vérité, il les aime toutes beaucoup. Il adore jouer avec elles, trouver leur vulnérabilité et les faire flancher. Il cherche toujours à leur faire passer un excellent moment avec lui. Il n'a pas l'excuse d'avoir été trompé, ni celle d'une grande déception amoureuse pour avoir un tel comportement. C'est encore autre chose. Mais, nous garderons le mystère sur cette fameuse raison pour le moment. L'acteur, élégant en toute circonstance, s'est décidé à prendre un café latte dans la ville d'Astoria. Or quand il a ouvert la porte du starbucks, il ne s'attendait pas une seconde à tomber sur une belle brune avec laquelle il avait dérapé. Et pas qu'un peu. Ils s'étaient rapprochés de manière amicale quelques semaines avant les faits. Ce qui est presque exceptionnel pour Douglas. Ils étaient bel et bien partis pour être amis et proches. Or un soir, elle s'est sentie mal, il a cherché à la rassurer. Ils étaient chez elle, seuls. Ils se sont regardés et elle l'a embrassé - sûrement au fond de la déprime - alors, forcément, il l'a embrassée en retour. Kaya est une femme magnifique et attirante. Il aurait été stupide de ne pas saisir l'opportunité au vol. Les deux amis ont donc passé une nuit pleine de désir et de souffles saccadés sur la machine à laver. Ces souvenirs charnels ont marqué l'esprit de Doug les quelques jours qui ont suivi. Mais cela l'actrice n'en savait rien. Puisqu'il est parti comme un voleur au petit matin, après qu'ils se soient couchés dans le lit de la jeune femme. En fait, Doug a agit avec elle comme il s'est toujours comporté avec ses coups d'un soir. Sans vraiment de respect. Et pourtant, il l'aimait bien Kaya. C'est juste qu'il ignorait comment gérer la situation alors il a trouvé plus simple de mettre les voiles. Cela fait plusieurs semaines (mois ?) que leur nuit ensemble était passée à présent. Et pourtant, quand ses yeux rencontrent les siens, il n'arrive pas à décrocher un mot, il a une sorte de paralysie instantanée. Heureusement, elle entame la première la conversation et cela lui permet de sortir de cet état. " Kaya. " rétorque-t-il, pas tout à fait sur le même ton qu'elle. " ça fait un bail. " là, tout de suite, il n'avait pas mieux. En même temps... que dire ... s'excuser ...? Non. Ce n'était pas son genre. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 15/02/2018
Autographes : 115
Métier : actress & mom.


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   Mar 27 Fév 2018 - 14:42

DOUGLAS && KAYA.
you deserve my coffee in your face. we were friends and now ? (d.booth // halcyon days)

Lorsque son regard croisa celui de Douglas, la jeune femme se figea. Elle n’avait pas pensé le rencontrer dans cet endroit, certes elle se doutait qu’au bout d’un moment ils finiraient bien par se croiser. Mais aujourd’hui, elle ignorait encore comment réagir face à lui. Kaya n’était pas une habituée des relations d’une nuit, même avant d’être mariée d’ailleurs. Devait-elle faire comme si de rien n’était et agir comme tout ami le ferait ? C'est-à-dire arborer un grand sourire et demander comment il allait ? Cette option lui semblait bien maladroite pour paraître franche. Après tout, la jeune brune lui en voulait d’être parti au petit matin. Ils n’auraient sans doute pas dû se laisser aller et Kaya devait reconnaître qu’elle était en partie coupable. Si elle n’avait pas été déprimée ce soir-là, jamais sans doute elle n’aurait terminé la bouche contre la sienne. Même le matin suivant, elle avait eu des regrets. Elle s’était réveillée, l’autre côté du lit froid et elle s’était traitée d’imbécile. Elle n’avait pas même l’excuse d’avoir été saoul, non elle était tout à fait consciente. Et voilà que maintenant elle en payait le prix. Douglas était devenu rapidement un ami mais désormais es ce que les choses pourront redevenir comme avant ? Elle l’ignorait. Mélanger amitié et sexe ne faisait décidément guère bon ménage.

La jeune femme se passa une main dans les cheveux, au moins il se souvenait de son prénom, c’était déjà bien n’est ce pas ? Il ne l’avait pas totalement oublié. « Oui, en effet, ça fait un petit moment. » dit-elle en croisant les bras. Finalement, c’était peut-être mieux qu’ils se rencontrent dans un lieu public, elle avait ainsi une bonne excuse pour garder son calme et ne pas crier au scandale devant les gens. « Je suis ravie de voir que tu te portes bien. Vu que je n’ai pas eu de nouvelles depuis la dernière fois. » Elle-même n’avait pas cherché à reprendre contact avec lui, légèrement vexée de sa fuite. Mais qui sait, peut-être avait-il une bonne excuse, on n’en sait rien. Peut-être qu’il avait reçu un appel urgent ou que celui-ci était tombé en panne après, ou qu’il était honteux d’avoir couché avec elle. Tout un tas d’hypothèse avait germé dans son esprit, si bien qu’elle avait même fini par douter de ses propres aptitudes physiques. Qui sait, peut-être qu’elle avait été nulle ? Cela expliquerait ainsi pourquoi son ex-mari avait décidé d’aller voir ailleurs ? Il n’y avait pas à dire, Kaya adorait se torturer avec des questions de plus en plus stupides.
 


-●-


everybody here is fake happy. — i want to know everything about you all over again even if it’s really hard. i want to hold you in my arms again. i am turning back the clock now again, come back to me, like it’s the first time. so please babe just give me a chance to be yours »;; @astra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 12/02/2018
Autographes : 607
Métier : Beau gosse


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   Dim 4 Mar 2018 - 21:47

Douglas avait fait une connerie en laissant Kaya seule au petit matin, il le savait. Il aurait dû la respecter en restant. En parlant aussi. Cependant il n'a pas l'habitude de vivre ce genre de chose. L'acteur a été pris au dépourvu alors comme à chaque fois qu'une situation devient trop complexe, il a mis les voiles. Et aujourd'hui, Doug se rend compte qu'il s'est mal comporté avec la jeune maman. Comment rectifier le tire ? La brune n'était pas une inconnue, ils avaient tout pour être de bons amis. C'était qu'un malheureux dérapage, une erreur. Bien que sexuellement parlant, il n'y avait rien eu de malheureux, bien au contraire. Kaya lui avait fait passer un moment inoubliable. Elle n'avait pas à avoir de crainte sur sa capacité à satisfaire un homme. Alors il l'observa, en se grattant doucement l'arrière de la tête, signe de son hésitation. "  Tu ne veux pas qu'on le prenne ensemble ce café ? C'est trop bête Kaya. On devrait juste profiter de ce hasard pour s'expliquer tu ne crois pas ? " questionne-t-il en la considérant droit dans les yeux. " Viens avec moi. " ajoute-t-il en s'avançant vers la porte, à travers le chambranle dans lequel se tient la brune. Ils sont à la même hauteur. Proches. " S'il te plaît. " ajoute-t-il en se disant qu'elle aurait tous les droits de refuser et de lui balancer son café à la figure ou même ailleurs. Mais on ne pourra pas lui reprocher d'avoir voulu arranger les choses quand l'occasion s'est présentée. " Tu peux me le jeter à la gueule ton café si tu veux. Je t'en payerai un autre. " ajoute-t-il alors très sérieusement dans sa proposition, comme s'il lisait dans ses pensées. Et pour montrer sa bonne foi, il se prépara au choc, c'est-à-dire qu'il a fait une légère grimace et s'est contracté légèrement. Plus il y pense, plus il se dit que c'est dommage d'avoir tout gâché avec elle. Ils avaient un bon lien, avant. Un lien d'amitié pure. Doug n'en a presque pas des vrais amis, à qui il peut tout dire, se confier, rigoler, être lui, tout simplement. Or c'est plus qu'important d'avoir des personnes sur lesquelles compter en toute circonstance dans la vie. Certes, il a Phoebe et Barbara, mais il ne les voit pas souvent. Alors Kaya, qu'il avait vu régulièrement... quelque part... elle était unique, avant qu'il n'y ait ce dérapage. Mais s'ils réussissent à mettre cette histoire d'un soir de côté, peut-être qu' ils pourront retrouver ce qu'ils ont perdu ?

-●-

Qu'importe leurs discours
Tu es si fort et si fragile, viens dans mes bras je te ferai une île. Ce lien qui nous lie ne cassera pas. Ne pleure pas, je suis là...♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 15/02/2018
Autographes : 115
Métier : actress & mom.


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   Mar 13 Mar 2018 - 17:29

you deserve my coffee in your face. // dougas ※※※ On ne pouvait guère revenir en arrière, ça Kaya le savait parfaitement. Sinon, il y aurait plusieurs accidents qu’elle aurait sans doute effacés de sa vie. On ne pouvait pas avoir tous les jours une vie parfaite, quoi que dernièrement Kaya avait plus l’impression que celle-ci prenait l’eau. Elle ne contrôlait plus rien et enchaînait les maladresses. Comme par exemple, coucher avec un ami. Kaya s’était interdite de refaire cette erreur et qu’est ce qu’elle avait fait ? Se jeter dans les bras du premier ami qu’elle avait croisé. Quelle idiote franchement. Elle méritait des claques parfois, mais il n’y avait personne pour lui en donner. La jeune brune ne s’attendait pas à le revoir, c’était une situation complexe et elle ne savait pas comment s’en sortir. Peut-être que s’ils n’avaient pas été dans un lieu public, elle aurait haussé la voix mais il valait mieux rester discret dans ce café. Nul doute que faire esclandre serait une bonne idée. Douglas lui proposa alors de prendre ce café ensemble, elle le regarda d’un air presque blasé. Vraiment ? Etait-ce vraiment une bonne idée ? D’un côté, il avait raison, ils devaient s’expliquer. Enfin lui surtout. Il dut sentir son hésitation et après sa réelle demande, elle leva les yeux. Signe qu’elle abdiquait et ainsi qu’elle acceptait de boire un café. Elle ne put s’empêcher de pouffer face à ses paroles, à croire qu’il lisait dans ses pensées. Et il se prépara au choc, elle secoua la tête en se mordillant la lèvre. Impossible de rester de marbre devant lui. « Tu n’as pas peur d’être ébouillanté ? Il est encore chaud… Mais je vais retenir cette proposition. Discutons et j’aviserais après. » Toujours laisser du suspens. La jeune femme le regarda droit dans les yeux avant de se décaler de l’entrée. « Allons boire ce café… » Kaya avait une réelle envie d’avoir ses explications et peut-être que celles-ci seraient assez convaincantes pour faire disparaître cette vexation qu’elle ressentait par rapport à cette nuit. « Tu préfères qu’on le prenne à l’extérieur ou sur une table ? » Peut-être que dehors, ce serait surement mieux. Ils pourraient discuter en toute tranquille sans craindre d’être entendu si jamais ils devaient hausser un peu trop fort la voix. « T’étais vraiment prêt à recevoir mon café sur toi ? » Comme quoi, l’idée était encore dans un coin de sa tête. Il aurait l’air malin, elle l’imaginait bien avec du café dégoulinant de partout. Parce qu’elle en se contenterait pas juste de lui envoyer au visage, non elle le verserait directement sur sa tête pour qu’il en ait partout.  




(a) blue moon

-●-


everybody here is fake happy. — i want to know everything about you all over again even if it’s really hard. i want to hold you in my arms again. i am turning back the clock now again, come back to me, like it’s the first time. so please babe just give me a chance to be yours »;; @astra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 12/02/2018
Autographes : 607
Métier : Beau gosse


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   Sam 17 Mar 2018 - 1:14

Après quelques paroles hésitantes, mais curieusement adroites, Douglas parvient à convaincre Kaya de prendre son café en sa compagnie pour qu'ils aient leur fameuse discussion. " Peur ? Non. " rétorqua l'acteur dans un premier temps tout en décrispant légèrement les muscles de son visage, en se rendant compte qu'elle n'avait pas l'intention de lui jeter son café dessus. Du moins, pas dans l'immédiat. Il se permit même de laisser les prémices d'un sourire se dessiner au coin de ses lèvres. " Si tu venais à vraiment me brûler au point que je ne puisse plus faire mon métier, là, j'aurais peur. Mais le café ? je ne crois pas que cela laisse autant de marques... Non pas que je te pousse à vérifier par toi-même. " nuance-t-il à la fin tout en récupérant, lors de sa dernière phrase, un sourire un peu plus léger et sincère. Bien qu'il est évident qu'elle ne le lui rendrait jamais. Elle accepte de partager le café autant qu'une trêve entre eux. Par réflexe - et comme il l'aurait fait avec n'importe qui - Douglas abaisse sa main dans le bas du dos de Kaya pour l'orienter dans la direction choisie. " À l'intérieur, on sera mieux. " ajoute-t-il, en vérifiant d'un regard vif qu'il reste suffisamment de places pour tous les deux. Ce qui semble être le cas. Ils s'installent à une table jouxtant une fenêtre assez large pour leur offrir le paysage de carte postale d'un parc pour enfants non loin de là. Des rires de gamins leur parviennent par intermittence, entrecoupés des injonctions parentales ici ou là qui déclenchent naturellement le sourire du brun. Un blanc gênant commençait à prendre place entre eux quand la brune se décida à le rompre en prenant la parole, une nouvelle fois. Pourquoi était-ce toujours lui qui restait muet comme une carpe alors que clairement si quelqu'un devait sortir un plaidoyer digne de ce nom, c'était bien lui ? Elle lui demande s'il aurait vraiment été prêt à se recevoir son café bouillant sur la figure. Doug se dandina sur sa banquette en cuir, le regard rivé vers l'ailleurs, un léger sourire dessiné sur ses lèvres. " Eh bien, je ne dois pas dire que ça m'enchante. Mais ce serait mérité alors... si ça peut te défouler pour que tu ne sois plus fâchée contre moi... pourquoi pas ? " lâche-t-il, dans un haussement des épaules assez doux, les mains jointes sur le set de table, son regard bleu se rivant enfin dans les prunelles bien plus bleues de ... sa reconquête amicale ? Il fallait qu'ils entrent dans le vif du sujet. Tourner autour du pot ne servait qu'à reculer l'échéance et agrandir le malaise qui pouvait les lier. " Tu sais... l'acte en lui-même il est ce qu'il est. Les dérapages, ça arrive à tout le monde. Mais j'ai conscience que c'est ma fuite qui t'a causé du tort et t'a peut-être blessée. Je ne sais pas vraiment pourquoi je suis parti. Enfin. Je crois que je me suis dis que ça allait devenir compliqué, alors lâchement j'ai préféré foutre le camp pour éviter les problèmes. C'était vraiment pas contre toi. " si Douglas ne prenait pas cette conversation à la légère, elle ne l'oppressait pas pour autant. Avec Kaya, il y avait quelque de très naturel et fluide. Et vous allez trouvez cela étrange, mais il n'avait pas peur de la voir en colère. Peut-être qu'il devrait. Mais il ne la voyait pas comme une folle-furieuse complètement détraquée qui chercherait à le tuer dans son sommeil suite à son comportement déplorable. C'était une femme mure et mature qui savait prendre les choses avec sérieux sans perdre de sa contenance. Même face à un mec qui s'est comporté comme un p'tit con insensible avec elle. Mais c'est bien connu, méfiez vous de l'eau qui dort.

-●-

Qu'importe leurs discours
Tu es si fort et si fragile, viens dans mes bras je te ferai une île. Ce lien qui nous lie ne cassera pas. Ne pleure pas, je suis là...♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 15/02/2018
Autographes : 115
Métier : actress & mom.


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   Mer 28 Mar 2018 - 16:43

you deserve my coffee in your face. // dougas ※※※ Bon, Kaya ne pensait clairement pas être capable d’accepter de lui parler calmement. Elle qui se voyait lui crier dessus jusqu’à le rendre sourd, voilà qu’elle allait boire un café avec lui. Décidément, elle ne tournait pas vraiment rond en ce moment. Sans doute, sa trop grande gentillesse qui prenait le dessus sur elle. Ou alors parce que c’était un ami et même si elle était blessée par son comportement, elle tenait toujours à lui ? C’était fort probable ne put-elle s’empêcher de penser. « Je ne suis pas si cruelle que ça, puis il ne doit plus être très chaud. Tu aurais juste été dégoulinant de café, ta coiffure complètement aplatie. Aucune chance de plaire dans cet état. Et au pire, il existe toujours la chirurgie maintenant pour soigner les brûlures. » Nul doute que si cela avait été jusqu’à là, elle s’en serait un peu voulue. Un peu beaucoup même. Kaya avait beau être en colère, elle ne lui voulait pas non plus des heures de souffrance. Elle aurait l’impression de souffrir avec lui. Sans compter les ennuis qu’elle aurait. Elle n’avait guère besoin de ça en plus dans sa vie, son ancien mari faisant déjà le maximum pour rendre sa vie un peu enfer. A croire qu’il n’avait que ça à faire de ses journées. Lui méritait clairement un café bouillant en plein visage. Que ce soit juste comme ça que pour ses nerfs. Elle en serait grandement soulagée.

La jeune femme secoua la tête pour montrer son accord, ils seraient sûrement mieux dedans. Ils n’avaient guère à subir les bruits de la ville, bien plus mouvementée que celle où elle était avant. Cela lui manquait, elle ne pouvait guère s’en cacher. Le calme des instants heureux. Triste vision lorsqu’elle se rendait compte de ce qu’était actuellement sa vie à vingt-cinq ans. Comme quoi, elle n’était guère chanceuse pour l’instant. S’installant à une table encore libre, elle retira sa veste afin d’être plus à l’aise et ainsi éviter de mourir de chaud. Elle n’avait jamais fait attention à l’extérieur, lorsqu’elle était dedans. Elle sourit devant les visions de ses enfants jouant un peu plus loin dans le parc. Elle savait qu’elle allait sûrement pouvoir emmener ce petit homme lorsqu’il serait un peu plus grand, Kaya était une vraie mère poule et pour le moment, les seules balades où elle l’autorisait à gambader tout seul était ceux au parc. Là-bas, elle était certaine qu’il ne se cognait nulle part. Elle avait appris à être vigilante, d’une part pour le bien être de son fils et de l’autre pour éviter que son mari n’apprenne cela et décide de tout faire pour lui retirer la garde. Même si en soit, il n’avait aucun droit sur son bébé.

« J’ignorais que tu étais si courageux. » Il était capable de recevoir un café bouillant en pleine tête mais par contre, rester jusqu’à son réveil, ça non. Même malgré leur amitié. Il y a deux types de courage et clairement, Douglas n’en possédait qu’un sur les deux. L’écoutant parler, elle resta neutre, sa la moindre émotion visible sur le visage. Kaya préféra boire une gorgée de sa boisson avant de lui répondre. « C’est ta fuite qui a tout compliqué. Je n’ai peut-être pas l’habitude de déraper souvent mais je suis loin d’être naïve, je sais que c’était une nuit comme une autre. J’aurais compris si au moins, tu avais eu la décence de rester. Je n’allais pas t’enchaîner à moi sous prétexte qu’on a passé une nuit ensemble. » Elle était loin d’être comme ses filles qui tombaient amoureuses de ce garçon qu’elle avait dans leur lit. « Cette nuit était une erreur encore plus depuis qu’elle en a couté notre amitié. »
 




(a) blue moon

-●-


everybody here is fake happy. — i want to know everything about you all over again even if it’s really hard. i want to hold you in my arms again. i am turning back the clock now again, come back to me, like it’s the first time. so please babe just give me a chance to be yours »;; @astra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 12/02/2018
Autographes : 607
Métier : Beau gosse


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   Mar 10 Avr 2018 - 10:50

Douglas avait merdé, ça arrivait. Il a beau coucher à tout va, il épargne - généralement - ses amies quand il s'agit de sexe. Certes, il a des sex friends, mais il n'en a pas des tas non plus. Il préfère, et de loin, les coups d'un soir. Les sex friends, c'est pratique quand t'as un besoin soudain et que t'as pas le temps ou la motivation d'aller chasser la gazelle. Kaya était une jeune femme qui se respectait, mais elle avait commis une erreur en couchant avec Douglas, ça aussi, ça arrivait. À présent, il fallait voir s'ils seraient capable de passer l'éponge et d'aller de l'avant. Peut-être que cette discussion les y aiderait. Ils sont dans le starbuck, face à face. Les paroles de la brune surprennent Douglas, courageux ? Lui ? Il se met à rire en secouant la tête de gauche à droite. " C'est rien de se prendre un café en pleine figure, c'est juste physique, et temporaire... assumer ses actes c'est nettement plus compliqué. Si je t'avais pas vue là, je ne serais jamais revenu te parler. " c'était la stricte vérité, Douglas était lâche, mais en revanche il n'était pas un si grand menteur que ça. " C'est toi la courageuse de nous deux, t'acceptes de me parler, sans me crier dessus, sans perdre patience... C'est rare de nos jours. " enchaîna l'acteur, dans un sourire, tentant de détendre un peu l'atmosphère. Il se demandait si c'était parce qu'elle était mère qu'elle possédait d'autant de self control, et dans la foulée il se demanda comment allait le petit. Douglas n'avait rien contre les enfants, quand c'était ceux des autres. " Je reviens tout de suite. " Il n'avait pas encore pris son café lui, alors il se leva un instant pour aller commander, un café noir sans sucre. Il réinstalla bien vite sur la banquette. Et là, ils abordèrent le fond du problème... " Je sais... j'ai pas l'habitude de coucher avec des amies, tu vois, j'étais paumé. J'aurais dû mieux savoir, je suis con, je suis désolé. " il se grattait l'arrière de la tête, sincère, sans savoir quoi ajouter pour arranger les choses entre eux. " C'est dommage qu'on perde l'amitié qu'on avait, la complicité... on rigolait pas mal ensemble, quand même, avant... " souligna le brun en rivant son regard bleu dans celui de l'ancienne Effy. Il avait suivi la série et adoré son personnage d'ailleurs. " Tu serais prête à me pardonner ? " c'était ça la vraie question, finalement.

-●-

Qu'importe leurs discours
Tu es si fort et si fragile, viens dans mes bras je te ferai une île. Ce lien qui nous lie ne cassera pas. Ne pleure pas, je suis là...♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: you deserve my coffee in your face. (douglas b.)   

Revenir en haut Aller en bas
 

you deserve my coffee in your face. (douglas b.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: THE TOWN :: Restauration & Co. :: Starbuck Coffee-