AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 holidays with you, my friend | Holland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
A Astoria depuis : 12/03/2016
Autographes : 757
Métier : Actrice


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: holidays with you, my friend | Holland   Dim 17 Déc 2017 - 23:27


holidays with you, my friend
Holland Roden ¤ Emilia Clarke
Tout était organisé jusqu'à l'endroit où elle logerait. Emilia avait organisé un voyage à Paris afin de pouvoir découvrir une des plus grandes villes du monde et surtout pouvoir profiter du célibat et de l'absence de tournage. Emilia était toujours sur le tournage de Game of Thrones, cependant c'était bientôt Noël et elle était donc libérée des engagements qui lui était en temps normal, incombé. Emilia avait préparé ses bagages, elle avait vérifié qu'elle avait songé à tout prendre, puis elle avait envoyé un message à quelques ami(e)s afin de les prévenir qu'elle quittait Astoria pendant un temps.

Emilia avait prévue de faire des activités, elle avait tout prévu jusqu'à l'endroit où elle logerait, du moins les endroits. Il était hors de question qu'elle loge que dans un seul des hôtels somptueux de Paris alors que c'était une ville immense et qu'elle possédait de somptueux hôtels et des hôtels qui étaient moins luxueux et d'autant plus agréables.  Emilia était donc à l'aéroport d'Astoria, et avait prévue de rester quelques heures à attendre que l'avion décolle.

Paris, c'était une immense capitale Française et tout le monde voulait voir Paris une fois dans sa vie, et pourtant Emilia y avait qu'une fois, elle y avait été une fois déjà et elle n'avait pas eu le temps de tout faire, ainsi, elle s'était dit qu'un voyage à Paris serait sans doute des plus agréables, et puis elle pourrait justement, voir différents monuments, peut-être visiter des musées, et peut-être voir la tour Eiffel pendant la soirée et ainsi profiter de ce spectacle. Surtout que c'était Noël, une des plus belles périodes à voir et à fêter.

Arrivées à l'aéroport d'Astoria, elle patiente environs deux heures trente avant d'embarquer. 1ère classe, c'est excessif concernant Emilia, elle avait prit une classe moyenne, après tout elle roulait sans doute sur l'or, cependant elle refusait de se considérer comme une personne hautaine, ce qu'elle n'était pas. Elle s'installait, un enfant était à ses côtés.

« C'est le vôtre ? » dit-elle à une rouquine qui avait un visage qui lui était familier. Une femme, à droite gauche d'elle-même, indiquait que non, qu'il s'agissait du sien. Emilia proposait gentiment d'échanger les places afin qu'elle puisse être à côté de son fils, et ainsi qu'ils puissent faire le vol ensemble. Emilia souriait simplement puis, se retrouvait aux côtés de l'actrice dont elle ignorait le nom, cependant elle la connaissait, elle en était sûre.

Emilia et tous les passagers quittèrent l'avion, sans encombre. Une fois dans l'aéroport, ils attendirent leurs bagages. Un moment après, alors qu'ils s'apprêtèrent à quitter l'aéroport, des coups de feu se firent entendre, ils raisonnèrent dans l'aéroport. Une alarme se déclenchait, Emilia se mit à terre, une jeune femme s'était mise à terre juste à côté d'elle, la même que celle de l'avion qu'elle prenait comme la mère de l'enfant, puis, face à elles, une arme braquée sur elles. Ce qui était sûr, c'était qu'elles se souviendraient de leur voyage à Paris, sans avoir visitées la ville.

Codage par Emi Burton

-●-

i don't believe you
The eyes are the miror of the heart. After a storm, comes a calm. The longest day must have an end. A bad workman always blames his tools.© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 03/03/2014
Autographes : 2190
Métier : actrice


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: holidays with you, my friend | Holland   Mer 20 Déc 2017 - 16:57



holidays with you, my friend




J'avais prévu de partir quelques jours à Paris avant de rentrer auprès de ma famille pour les fêtes. Pour me rendre à Paris, je m'y étais pris un peu au dernier moment, j'avais vu un reportage à la télé sur la ville, sur le marché de noël etc et ça m'avait tout de suite donné envie d'y séjourner un peu. De plus je n'étais jamais allée en France, c'était tout nouveau pour moi. J'allais pouvoir découvrir une ville dont j'entendais souvent parler. Je comptais y rester trois jours seulement, je ne pouvais rester plus longtemps car sinon je raterai les fêtes de fin d'année et je ne voulais absolument pas manquer ça. Enfin assez penser, il fallait que je finisse mes bagages et que je me rende à l'aéroport, par chance j'avais presque terminé ma valise. Il fallait surtout que je vérifie que j'avais bien tout, je m'en voudrais s'il me manquerait quelque chose une fois la bas.

Un quart d'heure plus tard, je venais de terminer la vérification de ma valise, je pris mon sac à main et je grimpais dans le taxi qui attendait déjà devant mon domicile. On arriva rapidement à l'aéroport, la phase d'embarquement avait été plutôt rapide, malgré le monde présent. Lorsque je fus à l'intérieur de l'avion, je regardais machinalement les gens monter et prendre place, un garçon se place à côté de moi puis une brune s'installa après lui. J'aimais bien les enfants, mais j'esperais que celui ci allait être tranquille dans l'avion. J'aime voyager quand mes voisins ne sont pas trop bruyants ou excités. C'est après avoir décollé qu'une voix féminine me demanda si cet enfant était à moi. Euh non non, je n'ai pas d'enfant répondis-je à la brune qui était à côté du garçon en souriant. Le visage de cette femme me faisait penser à un personnage d'une série que je regardais. La jeune femme proposa à la mère de l'enfant d'échanger de places, histoire que les deux soient à côté. J'aurais fais exactement la même chose.

Le voyage se déroula très bien, nous n'avions pas eu de problèmes particuliers, maintenant il ne me restait plus qu'à déposer mes affaires à l'hôtel que j'avais réservé puis j'irais sans doute faire un tour dans les galeries marchandes. Après tout Paris était connu pour ses grandes boutiques. Lorsqu'on descendit de l'avion et qu'on se retrouva à l'intérieur de l'aéroport, je cherchais mes valises. Une fois récupéré je m'apprêtais à quitter l'aéroport lorsque j'entendis une grosse détonation, ce qui me fis sursauter, le temps que je me retourne, des personnes courraient dans tous les sens. Une alarme se lança alors, ce qui commençait à me faire peur. Puis d'autres détonations se firent entendre, les gens criaient "Il y a des coups de feu" et d'autres phrases, automatiquement je me mis à terre pour me cacher. Je commençais à trembler, je rampais lorsque je vis la même femme qui était à mes côtés dans l'avion. Elle était toute autant effrayé que moi, je n'arrivais même pas à parler et c'est là qu'un homme s'approcha et pointa une arme sur nous..je ne sais pas comment je tenais pour ne pas m'évanouir. Dans ma tête je me disais sans cesse que j'allais mourir...




holl


(c) Liliana



-●-

Quand quelqu'un se montre dans tes rêves, ce n'est pas parce qu'il veut quelque chose de toi mais parce que tu veux quelque chose de lui.

deep inside

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 12/03/2016
Autographes : 757
Métier : Actrice


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: holidays with you, my friend | Holland   Jeu 28 Déc 2017 - 1:32


holidays with you, my friend
Holland Roden ¤ Emilia Clarke
Tout le monde était occupé pendant les fêtes, Emilia voulait juste s’évader un peu, un peu plus que ce qu’elle aurait dû. Emilia était déjà allée à Paris, une fois, et malgré qu’elle y soit allée pendant un séjour de quelques jours, elle a pu faire que quelques activités cependant Paris était une ville si grande, qu’il était impossible de tout faire. C’était justement face à ce fait qu’elle avait voulu tout simplement y retourner, et la tour Eiffel était illuminée lors des fêtes de Noël.

Tous installés dans l’avion, ils patientaient simplement pendant le trajet qui fut des plus typiques. Il y avait des enfants qui criaient des fois, des bébés qui pleuraient, et puis, il y avait également, des parents à bout de nerfs qui essayaient de supporter leurs rejetons malgré les heures d’insomnies des quelques jours qui s’étaient écoulés. Emilia savait que les enfants, il fallait y réfléchir longuement, sinon les traumatismes après pouvaient être remplis de conséquences. Il y avait tant de mères qui secouaient leur enfant, et c’était généralement tragique et souvent, les enfants possédaient des séquelles à vie.

A chaque voyage, c’est pareil, elle descend de l’avion après que quelques personnes soient déjà descendues, puis elle se rend à l’endroit où elle doit récupérer sa valide. Une fois qu’elle possède sa valise, elle parcourt les longs couloirs de l’aéroport afin de se rendre auprès des taxis et se rendre à l’hôtel où elle séjourne. Aujourd’hui, fut l’exception. Emilia qui parcourait le couloir eut sans qu’elle puisse le réaliser, une femme, actrice comme elle, qui s’était retrouvée à côté d’elle, après une détonation, puis, elles virent alors un pistolet, qui s’apprêtait à leur tirer dessus. Emilia, cru qu’elle allait mourir.

Un instant, elle cru qu’il avait tiré sur elle. Il était cagoulé, et en réalité, lorsqu’elle ouvrit ses paupières, des larmes s’échappèrent sans qu’elle puisse les contrôler. Holland, à côté d’elle, était dans un état similaire au sien. Il fut rejoint de deux autres individus armés. Ils criaient qu’elles devaient se lever, avec difficultés, elles se levèrent puis elles furent emmenées dans un magasin, le plus à proximité. Il s’agissait d’une bijouterie. Ils avaient plusieurs otages, dont les deux actrices qui, songeaient sans doute au fait que d’ici l’achèvement de leur journée, elles seraient mortes.

Une fois à l’intérieur du magasin, ils fermèrent les volets, ils devaient être une trentaine à l’intérieur. Un des employés du magasin fut tué. Emilia tentait de se calmer, sans succès, elle saisissait la main d’Holland une fois qu’un énième coup de feu retentissait, ils se retournèrent et demandèrent à tous de balancer leur téléphone le plus loin possible. Accroupi tous au fond du magasin, les deux actrices étaient à côté du corps sans vie de l’employé. Emilia avait envie de vomir. Une fois qu’ils furent éloignés, elle prit un enfant dans ses bras, un enfant qui était terrorisé. Tenant toujours Holland par sa main.

« Je… vous étiez à côté de moi dans l’avion. » dit-elle si bas qu’il était impossible que les meurtriers entendent quoi que ce soit. Ils avaient un plan, un programme à suivre. Ils avaient alors posé des bombes dans divers endroits de l’aéroport. Emilia était terrorisée.

Codage par Emi Burton

-●-

i don't believe you
The eyes are the miror of the heart. After a storm, comes a calm. The longest day must have an end. A bad workman always blames his tools.© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 03/03/2014
Autographes : 2190
Métier : actrice


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: holidays with you, my friend | Holland   Mer 3 Jan 2018 - 14:47



holidays with you, my friend




Venir à Paris, me permettait de faire quelques magasins pour Noel, j'avais encore quelques cadeaux à acheter dont un Adélaide mais également à Dylan. J'ai toujours offert des cadeaux à mes amis les plus proches, j'avais déjà acheté quelque chose pour Lindsey mais il me manquait ces deux petits cadeaux pour ma meilleure amie et mon ami. C'est vrai que généralement, les cadeaux ont en fait plutôt à sa famille mais moi j'en ai toujours fait à mes amis, c'était comme ça. J'aimais offrir et faire plaisir aux autres. Mon père était un peu comme moi quant à ma mère, elle était la même que moi.  

Enfin en venant dans cette ville des amoureux comme on le dit, j'étais loin mais vraiment loin d'imaginer que cette journée qui commençait pourtant bien, finirait ainsi dans les cris, dans la terreur. Je ne savais pas comment allait se dérouler la suite, mais je n'avais qu'une envie c'était de courir et de m'enfuir loin mais vraiment loin d'ici...sauf que si je me risquais à m'enfuir, j'avais une chance sur deux de me prendre un balle dans le dos, dans la tête voir en plein coeur...je ne pouvais rien faire à part attendre le jugement dernier si je puis dire...je priais dans ma tête pour que moi et tout les autres soient sauvés. Je voulais rester allongé comme je l'étais jusqu'à ce que les hommes armés partent, mais je ne le pouvais pas. Ils nous ordonnaient de nous lever, je me levai alors avec Emilia, cette personne qui me disait quelque chose, mais avec qui je ne pouvais parler...

On nous emmena dans un magasin, on s'installa contre les murs tandis que nos ravisseurs fermaient les volets...il faisait désormais sombre et c'était encore plus terrorisant qu'en plein jour. Nous étions toutes les deux paniqués, les autres aussi, c'était une situation horrible...on balança nos téléphones loin comme on nous l'ordonnait...j'avais envie que les flics arrivent pour nous aider, voir les militaires...je voulais m'en aller et rentrer chez moi auprès de ma famille et de mes amis....et dire qu'il y a deux jours je passais une très bonne soirée avec un ami. Un homme me sortit alors de mes pensées quand il tira sur un employé qui s'écroula à quelques mètres de nous, une flaque de sang sous son corps...j'avais presque envie de vomir, je ne sais pas comment je m'étais retenue de crier...c'était atroce, Emilia était comme moi, elle tenait un enfant dans ses bras qui pleurait...Emilia se mit alors à me parler tout doucement, il était impossible que les ravisseurs nous entendent, et heureusement quelque part..car s'ils nous avaient entendu, qui sait ce qu'ils nous auraient fait...o..oui...j'étais vers vous...j'ai pe..peur...qu'est ce qu'ils vont faire de nous... répondis-je aussi doucement qu'elle...



holl


(c) Liliana

-●-

Quand quelqu'un se montre dans tes rêves, ce n'est pas parce qu'il veut quelque chose de toi mais parce que tu veux quelque chose de lui.

deep inside

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: holidays with you, my friend | Holland   

Revenir en haut Aller en bas
 

holidays with you, my friend | Holland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}
» Goodbye my friend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: THE TOWN :: Autres Lieux-