AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
modérateur

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2014
Autographes : 10934
Métier : acteur, mannequin, réalisateur, activiste


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Mar 21 Nov 2017 - 21:02

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been

Nous étions au début du mois de décembre. Il faisait frais à Astoria et pourtant je m'en fichais royalement. Pourquoi ? Parce que je n'étais pas à Astoria, j'étais loin des tourments de la ville et des rumeurs incessantes. J'étais en Europe, loin de tout. J'aimais ce continent, je ne cessai de venir dans le coin pour des conventions, ou parfois même juste des vacances. J'aimais l'Europe car il y avait toujours un coin quelque part où je pouvais me balader sans que l'on m'importune. Cette fois-ci, contrairement aux autres fois, j'étais venu accompagner, et pas de n'importe qui. En effet, j'avais fait le chemin jusqu'à Santorin, une petite île grecque, avec ma chère et tendre Nikki. Nous avions décidé de prendre du temps pour nous et profiter d'un moment à deux, loin des Etats Unis. Certaines rumeurs avaient commencé à notre propos, mais je m'en souciai guère. Je ne ferais pas les mêmes erreurs que par le passé. Je voulais profiter de ma petite amie et du temps qu'elle m'offrait. Cette fois-ci, je le sentais, c'était différent. Je n'avais aucun démon qui me hantait inconsciemment. Je profitais réellement de chaque instant à ses côtés sans me soucier de quoique ce soit d'autres.

Nous avions fait donc le chemin par avion jusqu'ici. Nous avions dû prendre trois avions différents afin de nous rendre jusqu'ici. A peine le pied posé à terre, le soleil rayonnait, il ne faisait pas une chaleur étouffante, c'était un hiver doux et agréable qui se passait ici. Je savais que ce séjour d'une semaine auprès de ma petite amie allait nous faire du bien à tous les deux. C'était aussi une manière d'avancer dans notre relation, que de passer plus de deux jours ensemble, dormir, manger, se promener, ensemble. J'avais tellement hâte. J'étais quelque peu fatigué du voyage, mais Nikki et moi-même avions décidé de prendre un taxi afin de ne pas nous prendre la tête sur l'itinéraire jusqu'à l'hôtel. On s'était fait plaisir, nous avions un mobile-home, à deux pas de la plage et situé dans une très belle résidence qui abritait beaucoup de choses, comme un spa, une salle de billard, des restaurants et même une piscine chauffée d'intérieur. Quant à nous, on arrivait dans notre mobile home très bien décoré, qui possédait même un jacuzzi. C'était quand même le top. Nous décidions de nous reposer, une bonne nuit de sommeil et on pourrait attaquer notre séjour dès le lendemain et en profiter pleinement.

Le lendemain, au petit matin, je m'étais levé en pleine forme. Je m'étais remis de ces presque deux jours de trajet. J'étais allé jusqu'à la réception pour leur demander un petit déjeuner au lit pour la demoiselle qui partageait ma vie. Je revins alors jusqu'au mobile home avec un joli plateau. « Salut, joli cœur. Tu te réveilles doucement ? » dis-je d'une voix basse. Je m'étais assis à côté d'elle, le plateau posé sur le chevet. Je voyais qu'elle gesticulait doucement, s'étirant, et me faisant alors deviner qu'elle s'était réveillée. Je la trouvais magnifique et rien ni personne ne m'avait déjà fait ressentir ce bonheur à l'état pur. J'étais si heureux d'avoir trouver le temps de profiter d'elle, de nous.
made by roller coaster

-●-

    « if i know what true love is, it's because of you»
    Savoir souffrir, en silence sans murmure, ni défense ni armure, souffrir à vouloir mourir. Et se relever comme on renaît de ses cendres, avec tant d'amour à revendre, qu'on tire un trait sur le passé. Mais savoir donner, donner sans reprendre, ne rien faire qu'apprendre, apprendre à aimer ⠇motley control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 15/09/2016
Autographes : 372
Métier : Actrice


more about me
statut: divorcée
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Lun 27 Nov 2017 - 0:38

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been
Le début du mois de décembre était arrivé et avec lui, les premiers flocons de neige dans les plaines d’Astoria. C’était ce moment que nous avions choisit pour quitter Astoria et partir finalement pour notre petite escapade romantique. Nous avions passé du temps avant de finalement décider de partir pour l’île de Santorin, une petite île grecque que je n’avais pas eu l’occasion de découvrir auparavant même si j’avais passé pas mal de temps à voyager durant les dernières années. Aujourd’hui, c’était avec Ian que je m’étais envolée et c’était avec lui que j’allais passer de merveilleuses vacances. Nous avions décidé de partir pour une petite semaine seulement, mais ce serait déjà un point important dans notre relation, un moment où nous passerions plus de temps que quelques jours tous les deux. En plus, nous allions pouvoir découvrir cette petite île et passer du temps rien que tous les deux. J’étais ravie parce que nous n’avions jusqu’à présent pas vraiment pu passer beaucoup de jours ensemble sans interruption et là, ce serait vraiment le début de quelque chose, je le savais.

Le voyage par avion avait été long et c’est épuisés que nous étions arrivés à l’aéroport et ensuite par taxi. Ce n’était pas étonnant puisque nous avions du faire presque deux jours de voyage, deux jours à dormir à peine dans les avions et à devoir supporter les enfants bruyants ou les passagers insatisfaient de la première classe. Bien entendu, j’étais heureuse d’entendre les rires des enfants, mais ceux que nous avions eu proche de nous étaient mal élevés et plutôt turbulent. Je n’avais pourtant pas perdu mon calme, imaginant qu’un jour, j’aurais peut être des enfants et je ferais en sorte qu’ils ne deviennent pas ainsi si je le pouvais. Peut être que ce serait avec Ian d’ailleurs. J’y songeais de temps en temps depuis quelques temps, peut être parce que je ressentais pour lui me donnait envie d’imaginer des projets d’avenir, peut être que nous finirions par en discuter à un moment ou à un autre. Je n’avais pas vraiment envie pour autant d’en parler avant que les choses soient réellement définies entre nous. L’endroit où nous avions loués était vraiment magnifique et lors de notre arrivée, je m’étais endormie rapidement dans le lit confortable de notre mobile-home.

Au petit matin, lorsque j’ouvris les yeux, j’étais complètement seule, Ian était parti. Je me sentais si bien cependant que je restais allongée, les yeux fermés. Jusqu’à ce qu’Ian revienne jusqu’à moi quelques minutes plus tard alors que j’étais encore un peu endormie. Je bougeais doucement alors que je sentais qu’il venait d’arriver. « Cela fait déjà quelques minutes que je suis réveillée. » J’esquissais un sourire en ouvrant les yeux doucement pour m’habituer à la lumière. « J’étais étonnée que tu ne sois pas là, près de moi. » Il était beau, si beau ce matin après cette belle nuit de sommeil. J’aurais aimé me reveiller dans ses bras, mais je voyais qu’il avait eu la plus belle des intentions. « Mais maintenant tu es là ! » Je me redressais doucement et venait l’embrasser doucement.
made by roller coaster


-●-

Years Of Living Dangerously
« I dreamt we walked together along the shore. We made satisfying small talk and laughed. This morning I found sand in my shoe and a seashell in my pocket. Was I only dreaming ? »    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modérateur

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2014
Autographes : 10934
Métier : acteur, mannequin, réalisateur, activiste


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Lun 27 Nov 2017 - 22:54

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been
Nikki et moi-même avions décidé de prendre du temps pour nous et sincèrement c'était la meilleure décision que j'avais pris depuis plusieurs années. Nikki et moi nous fréquentions depuis le mois d'avril, tout se passait plutôt bien et au fil des semaines, je ressentais le manque de ne pas l'avoir auprès de moi chaque seconde. Nikki était une femme extraordinaire et je me sentais bien chanceux de l'avoir auprès de moi. Nous nous connaissions depuis plusieurs années, je l'avais connu alors qu'elle était mariée à Paul, et puis elle m'avait connu avec Nina aussi. Nous n'aurions jamais imaginé finir ensemble, et pourtant aujourd'hui cela me paraissait comme une évidence. Comme quoi parfois, l'amour, le vrai, est juste à côté de vous.

Ce voyage était palpitant, on se retrouvait sur une île, peu touristique, on pourrait se promener main dans la main sans se soucier des regards ou des paparazzi, étant donné qu'il n'y en avait pas. J'avais tellement hâte de vivre mon amour librement et sans limites. D'ailleurs, je commençai par aller lui chercher un petit déjeuner au lit, j'avais bien dormi, peut être un peu trop, mais je me sentais en pleine forme. Je retrouvai ma chère et douce au lit, elle se réveillait doucement et j'espérais que cette surprise lui fasse plaisir. « Oh, désolé. Je n'étais pas très loin et c'était pour te faire une surprise. » dis-je d'une voix douce, montrant d'un coup d'œil le plateau du petit déjeuner. Elle se redressa légèrement pour m'embrasser, je souris. « Je t'ai apporté tout ce qu'il te fallait, j'espère que ça ira. » dis-je en prenant le plateau pour l'installer devant elle. Il tenait tout seul étant donné qu'il avait de long pieds pour tenir au dessus de ses jambes. Il y avait du thé, car je savais qu'elle préférait le thé au café, un petit croissant à la française, ainsi que des framboises, un carré de chocolat et une tartine de pain grillé. Avec tout ça, elle serait en pleine forme pour profiter de cette journée avec moi. « Tu as bien dormi, sinon ? » demandai-je finalement, alors que j'étais toujours installé à ses côtés. Pour ma part, je m'étais remis complètement du décalage horaire.
made by roller coaster

-●-

    « if i know what true love is, it's because of you»
    Savoir souffrir, en silence sans murmure, ni défense ni armure, souffrir à vouloir mourir. Et se relever comme on renaît de ses cendres, avec tant d'amour à revendre, qu'on tire un trait sur le passé. Mais savoir donner, donner sans reprendre, ne rien faire qu'apprendre, apprendre à aimer ⠇motley control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 15/09/2016
Autographes : 372
Métier : Actrice


more about me
statut: divorcée
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Lun 4 Déc 2017 - 19:10

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been
Je ne savais pas réellement où notre relation allait nous mener, j’étais aujourd’hui plus du genre à prendre les choses comme elles venaient plutôt que de faire des plans sur l’avenir. J’aimais Ian, oui, j’en étais tombée amoureuse au fil du temps. A force de comprendre que nous étions tous les deux similaires, que nous attendions tous les deux les mêmes choses de la vie, mais en même temps, nous avions encore des choses à découvrir l’un sur l’autre. Je savais que j’étais très différente de ses ex petites-amies et je ne voulais donc pas me dire que cela allait forcément fonctionner, surtout que lui aussi était plutôt différent des hommes qui avaient partagé ma vie par le passé. Il n’empêchait que j’étais plutôt heureuse de ce que nous étions en train de vivre. Je me disais que j’avais encore des choses à découvrir sur lui, tout comme il avait sans aucun doute des choses à découvrir sur moi.

Nous étions arrivés sur l’île et avions passé une première nuit réparatrice après notre long voyage pour parvenir jusqu’ici. J’étais heureuse d’être à présent arrivée et qu’il n’appartienne qu’à nous de passer un bon séjour ici. Il fallait dire que nous pouvions parfaitement commencer ce séjour par nous retrouver simplement un peu seul tous les deux. Mais finalement, Ian n’était pas là quand j’ouvrais les yeux. Et je m’aperçue rapidement que c’était pour me faire la surprise d’un petit déjeuner au lit. Ce qui était vraiment une belle surprise dans le fond, une chose à laquelle elle ne s’attendait pas vraiment d’ailleurs bien qu’elle avait du mal à imaginer qu’il soit simplement partit sans rien dire. « Oh, mais ce n’était pas un reproche… » C’était juste une petite déception d’ouvrir les yeux pour découvrir qu’il n’était pas près de moi. Mais cette déception n’était pas si grande puisque nous avions tout le temps que nous voulions pour passer du temps tous les deux et ça, c’était vraiment le bon côté des choses. « C’est parfait, tu n’aurais pas pu mieux faire. » J’avais l’impression qu’Ian me connaissait déjà par cœur en découvrant le plateau devant moi. Je ne pu remarquer que l’attention qu’il avait à mon égard et c’était vraiment on ne peut plus romantique. Ce genre d’attention d’une relation à son commencement. Mais des attentions qui faisaient plaisir. « Comme un bébé, le voyage m’a épuisé, mais je me sens mieux maintenant, et toi ?! » Elle avait si bien dormi qu’elle aurait sans doute pu rester encore des heures ainsi si Ian n’était pas partit. « Tu as déjà un programme pour aujourd’hui ? » Nous venions d’arriver, mais je savais aussi qu’Ian était du genre à tout préparer, et j’imaginais qu’il avait déjà en tête ce que devrait être ces petites vacances.
made by roller coaster


-●-

Years Of Living Dangerously
« I dreamt we walked together along the shore. We made satisfying small talk and laughed. This morning I found sand in my shoe and a seashell in my pocket. Was I only dreaming ? »    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modérateur

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2014
Autographes : 10934
Métier : acteur, mannequin, réalisateur, activiste


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Jeu 7 Déc 2017 - 19:24

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been
C'était la semaine de mon anniversaire. En cette occasion, nous avions décidé de partir pour la première fois en vacances tous les deux. Cette période était la première que nous avions trouvé en commun pour prendre du temps pour nous. Nikki était prise par son album ainsi que son entreprise textile, et de mon côté je m'occupai de ma boîte de production ainsi que de ma fondation. Nous avions finalement pu nous dégager de nos responsabilités pour une petite semaine en Europe. J'étais heureux de pouvoir enfin me retrouver au loin avec elle, on pourrait vraiment se concentrer du nous et ne pas avoir peur de sortir main dans la main. Nous n'aimions pas les paparazzi et sur cette île loin de tout, nous savions que nous serions en toute tranquillité pour s'aimer en public, nous étions un couple comme les autres, ici. Nous avions passé une nuit réparatrice après toutes ces heures de vol. Je voulais faire plaisir à ma petite amie, j'étais de nature romantique et je comptais bien le lui prouver. Elle fut étonnée de ne pas me voir à son réveil, ce que je pouvais comprendre. Cependant, ce n'était que pour une belle et bonne raison, je voulais qu'elle prenne des formes avec ce petit déjeuner. « Super, tu m'en vois ravi ! » m'exclamai-je alors qu'elle semblait satisfaite de mon choix de petit déjeuner. Je savais que Nikki menait une vie saine et qu'elle aimait les fruits, j'avais fait un mixte de tout, en petite quantité, pour éviter le gâchis. J'avais tellement hâte de profiter de cette semaine à ses côtés. Nous n'avions jamais passé plus de quelques jours ensemble à cause de nos emplois du temps, et aussi car nous aimions apprendre à nous connaître doucement. « Je suis en pleine forme, j'ai hâte de profiter de ce séjour avec toi. » affirmai-je en lui caressant la joue, lui arrangeant une mèche de cheveux. Je souris en la regardant faire. « Il y a un marché à deux pas d'ici, et on m'a affirmé que c'était une belle journée aujourd'hui, on pourra profiter du soleil doux à la piscine chauffée, si ça te dit. » dis-je simplement, en réalité je n'avais pas tout calculé au millimètre près. Et puis je voulais aussi que Nikki choisisse ce qu'elle préférait faire, l'hôtel proposait pas mal d'activités aussi mais je voulais aussi arpenter les rues de cette jolie île avec ses maisons construites sur les rochers, c'était juste magnifique.
made by roller coaster

-●-

    « if i know what true love is, it's because of you»
    Savoir souffrir, en silence sans murmure, ni défense ni armure, souffrir à vouloir mourir. Et se relever comme on renaît de ses cendres, avec tant d'amour à revendre, qu'on tire un trait sur le passé. Mais savoir donner, donner sans reprendre, ne rien faire qu'apprendre, apprendre à aimer ⠇motley control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 15/09/2016
Autographes : 372
Métier : Actrice


more about me
statut: divorcée
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Lun 18 Déc 2017 - 1:04

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been
Ce genre de petit moment, c’était le genre de moment que j’attendais depuis longtemps. J’avais fait part à Katerina du fait que nous prenions notre temps et j’en étais heureuse, mais je voulais aussi qu’Ian sâche que j’étais plus qu’engagée dans notre relation, que ce n’était pas juste une amourette d’adolescents. De toute façon, j’étais bien consciente qu’il avait compris que ce n’était pas ça compte tenu de la relation que nous vivions tous les deux. Nous étions amoureux l’un de l’autre en tout cas, je m’étais rendue compte que je l’aimais. Qu’il y avait réellement quelque chose entre nous depuis que nous avions décidé d’essayer. Même si j’ignorais pour l’instant où nous allions aller et donc de partir tous les deux loin d’Astoria et loin des paparazzis pour des vacances était sans doute la chose que j’avais le plus attendu. J’étais heureuse de pouvoir maintenant me dire que j’allais passer du temps avec Ian, que nous allions pouvoir sortir et nous tenir par la main sans avoir besoin de nous cacher, oui, ces vacances allaient être parfaites. Je voyais qu’Ian se donnait du mal en étant allé me chercher un petit déjeuner plein de vitamine. Il était adorable, le genre d’homme romantique dont toute femme pouvait rêver, j’étais vraiment heureuse d’être celle qu’il avait choisi, enfin même si tout ça était encore nouveau pour nous deux. « Et moi donc. Et après ce petit déjeuner, je serais moi aussi en pleine forme. » J’esquissais un sourire et après avoir manger un petit grain de raisin, je posais un baiser sur sa joue. J’étais prête pour ce séjour et pour découvrir de nouvelles choses dans un endroit que je n’avais jamais vu. « Et bien si c’est une belle journée qui s’annonce, on pourrait aller visiter le marché et peut être aussi découvrir cette île, faire quelques rues, j’ai vu quelques endroits qui ont l’air magnifiques. » Même rester à l’hôtel serait une belle chose, mais j’aimais découvrir les endroits que je visitais. Je regardais Ian avec un léger sourire avant d’ajouter. « Et nous pourrons revenir pour tester la piscine chauffer après, on pourrait même aller faire un tour sur la plage, elle semble magnifique avec son sable fin. » C’était le genre d’endroit où il faisait vraiment bon de se trouver.
made by roller coaster


-●-

Years Of Living Dangerously
« I dreamt we walked together along the shore. We made satisfying small talk and laughed. This morning I found sand in my shoe and a seashell in my pocket. Was I only dreaming ? »    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modérateur

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2014
Autographes : 10934
Métier : acteur, mannequin, réalisateur, activiste


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Mar 19 Déc 2017 - 14:40

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been
J'étais sûr que cette semaine allait être magique, mais une fois passée peut être que Nikki et moi serions prêts à passer une nouvelle étape. Nous allions doucement et profitons aussi de notre temps pour nos projets respectifs. Nikki était tellement jolie le matin, et j'aimerais partager chaque matin de ma vie mais je n'étais pas sûr qu'elle soit partante pour un emménagement. J'essayais de faire les choses biens et je ne voulais rien gâcher ni précipiter mais cela faisait plus de six mois que nous étions ensembles et maintenant j'avais envie de plus, c'était mon désir le plus profond. Je venais de lui offrir un petit déjeuner de rêve, j'espérais qu'elle prendrait autant de force que moi, et nous pourrions profiter du reste de la journée tous les deux. Je n'avais pas vraiment prévu quoique ce soit mais il y avait tellement de choses à faire ici qu'il était certain qu'on trouve nos activités de la journée assez rapidement. « C'est ce que je me suis dit aussi, les rues ont l'air magnifiques et atypiques. » répondis-je à ses idées. Cette île semblait remplie de beaux paysages autant urbains que ruraux, les plages semblait magnifiques et j'avais hâte de voir ça de mes propres yeux aux côtés de ma petite amie. Elle reprit la parole et parlait de ce qu'on pourrait faire, et je me perdais à la regarder, elle était si jolie. Je restai impassible un instant et je sentis son regard sur moi. « Désolé... mais... est ce que l'on t'a déjà dit que tu étais magnifique dès le premier rayon du soleil ? » lui demandai-je finalement, en la fixant. Je m'approchai d'elle légèrement pour lui caresser la joue et lui mettre une mèche de cheveux derrière l'oreille. « Je suis heureux d'être avec toi, ici... » ajoutai-je enfin, je me sentais heureux et ça faisait du bien.
made by roller coaster

-●-

    « if i know what true love is, it's because of you»
    Savoir souffrir, en silence sans murmure, ni défense ni armure, souffrir à vouloir mourir. Et se relever comme on renaît de ses cendres, avec tant d'amour à revendre, qu'on tire un trait sur le passé. Mais savoir donner, donner sans reprendre, ne rien faire qu'apprendre, apprendre à aimer ⠇motley control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 15/09/2016
Autographes : 372
Métier : Actrice


more about me
statut: divorcée
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Dim 14 Jan 2018 - 12:59

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been
Mon histoire avec Ian était le genre d’histoire qu’on ne voyait que dans les romans. Ces histoires de couple qui se connaissaient depuis longtemps et qui finalement réalisaient qu’ils avaient des sentiments l’un pour l’autre et qu’ils pouvaient donc essayer quelque chose. Ces vacances étaient le moyen de voir où nous allions aller dans notre relation et après cette première nuit, je réalisais que l’envie de m’endormir chaque nuit entre ses bras était quelque chose que je pouvais m’imaginer avec rêveries. Ian était le genre d’homme dont j’avais toujours rêvé mais qui m’avait toujours semblé inaccessible. Mais il fallait y croire. Croire que c’était possible de tomber amoureux d’un homme qui attendait les mêmes choses de la vie pour l’avenir. Bien entendu, tout était encore possible, mais je croyais que nous étions vraiment sur la même longueur d’ondes. J’étais touchée qu’il m’ait apporté le petit déjeuner au lit. C’était une attention tellement agréable et rare, fallait pas se mentir. J’avais hâte que nous commencions la journée tous les deux, que nous profitions de notre séjour. « Oui, et j’aime beaucoup les maisons qui s’étalent sur les colines, la teinte de chacune, tout est magnifique ! » J’aimais aussi particulièrement l’ambiance des rues. C’était une évidence, c’était une autre vie que celle que nous vivions aux Etats Unis. Nous n’avions pas le même rythme de vie, pas la même façon de vivre chaque chose. Mais nous étions tous les deux heureux en tout cas d’être ici. J’aimais tellement les plages de sable fin que nous trouvions dans le coin, c’était sans doute l’une des plus belles plage que je pouvais voir. Je picorais quelques fruits sur le plateau en regardant Ian. Un sourire naissant sur les lèvres et sans doute le rouge me montant aux joues. « Je ne suis même pas coiffée ! » J’étais naturelle, souvent. Rarement je me maquillais en dehors des soirées, et le matin, j’imaginais que je n’étais pas aussi belle qu’il semblait le dire. Je me rapprochais de lui écartant un peu le plateau. « Et je suis heureuse qu’on soit tous les deux ici pour quelques jours. Juste tous les deux. » Je comblais la distance entre nous et l’embrassait finalement doucement et tendrement.
made by roller coaster



-●-

Years Of Living Dangerously
« I dreamt we walked together along the shore. We made satisfying small talk and laughed. This morning I found sand in my shoe and a seashell in my pocket. Was I only dreaming ? »    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modérateur

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2014
Autographes : 10934
Métier : acteur, mannequin, réalisateur, activiste


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   Jeu 18 Jan 2018 - 18:34

nikki reed & ian somerhalder

your fingertips trace my skin to places i've never been
Nous avions pu enfin trouver un moment pour partir tous les deux. Ce n'était pas si facile car autant elle que moi avions beaucoup de projets en cours et on devait tout gérer, surtout que pour la plupart de nos projets, nous étions en quelque sorte les initiateurs. En effet, nous avions commencé des business, elle avait aussi commencé un album, enfin nous portions beaucoup de projets à la fois, et ce n'était pas toujours facile. Mais depuis qu'elle était auprès de moi, à me conseiller, à m'épauler, je trouvais la vie beaucoup plus simple et c'était agréable. C'est aussi pourquoi j'étais aussi attentionné envers elle, je lui devais énormément alors que cela faisait peu de temps que nous nous fréquentions. Nikki était si belle, et elle m'apportait tellement que je voulais vraiment être à la hauteur de ce qu'elle attendait, et surtout, de ce qu'elle méritait. Je ne pus très longtemps me retenir de la complimenter, elle ne se rendait pas compte à quel point elle était magnifique, et même au petit matin. « Peu importe, tu restes la plus belle. » dis-je sur un ton doux et bas. Nikki comblait l'espace entre nous et ses mots me firent chavirer. La savoir heureuse me contentait amplement et je l'embrassai avec amour. « On en avait besoin. » dis-je simplement. Ni elle ni moi aimions être suivi dans les rues. J'aimais garder ma vie privée pour moi et non pour les yeux des autres. C'était difficile de faire ça à Astoria ou n'importe où d'ailleurs, mais ici, sur cette petite île, j'avais l'impression qu'on avait trouvé notre endroit...

Quelques heures plus tard...

Nous avions passé la journée à nous promener, main dans la main. On s'était photographié chacun notre tour, mais aussi tous les deux. J'avais hâte de me replonger dans ces jolis photos. Nous avions profité du marché, ainsi que des belles rues typiques d'ici, c'était coloré, et harmonieux à la fois, tout était magnifique. Nous avions beaucoup marché, et avions décidé de manger au restaurant de l'hôtel, ainsi nous pourrions joindre nos chambres facilement. Cette journée avait été fatigante après tout, et retrouver notre nid douillet nous ferait du bien. Je ne ressentais plus les effets du décalage horaire, je me sentais vraiment bien. Nous avions bu quelques verres, des cocktails connus ici. Je m'étais régalé, et je me sentais légèrement joyeux au côté de ma jolie petite amie. Nous avions beaucoup ri, tentant difficilement parfois de nous faire comprendre, mais ça nous créait de beaux souvenirs, sans aucun doute. Après avoir bien dîné, on finit par se rendre à notre chambre, on se mit sur le balcon pour complanter la vue sous les étoiles. « Cette journée auprès de toi me fait vraiment réaliser que je ne veux plus passer un seul jour sans toi... » avouai-je tendrement à Nikki. Accoudé sur le balcon, j'avais la tête légèrement levé pour regarder les étoiles. Cette journée me donnait envie de passer chaque jour auprès d'elle, de me réveiller, et de me coucher à ses côtés chaque nuit que Dieu fasse. Je voulais vraiment avancer avec elle, et j'espérais qu'elle ne pense pas que j'aille trop vite en disant ce genre de choses, mais c'était fou comme j'arrivais à me projeter aussi facilement avec Nikki. Cela ne m'était jamais arrivé.
made by roller coaster

-●-

    « if i know what true love is, it's because of you»
    Savoir souffrir, en silence sans murmure, ni défense ni armure, souffrir à vouloir mourir. Et se relever comme on renaît de ses cendres, avec tant d'amour à revendre, qu'on tire un trait sur le passé. Mais savoir donner, donner sans reprendre, ne rien faire qu'apprendre, apprendre à aimer ⠇motley control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)   

Revenir en haut Aller en bas
 

your fingertips trace my skin to places i've never been (nikkian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Achat]Skin de chat
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Skin Interface
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» skin d'interface?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: THE TOWN :: Autres Lieux-