AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
modératrice

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2015
Autographes : 2846
Métier : actrice, chanteuse, danseuse et mannequin.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Jeu 1 Déc 2016 - 21:35


PLEASE FORGIVE ME
DYLAN & VANESSA
J'avais eu dû mal à remonter la pente l'année dernière lors dem a rupture brutale avec Austin. J'avais dû me faire à l'idée que l'homme que j'aimais n'était pas ce que je pensais et j'avais réussi à me reconstruire après plusieurs mois. Dylan m'avait permis de me redonner l'espoir aux hommes. En effet, c'était un homme droit, fidèle, attentionnée et je lui avais déjà dit ouvertement que celle qui arriverait à obtenir son cœur, serait très chanceuse. Je n'avais jamais compris pourquoi Brittany avait trompé un homme comme Dylan... Cela restait un mystère pour moi. Je préférais même pas croiser cette jeune demoiselle. Maintenant je me trouvai dans une situation assez délicate pour moi, j'avais fait dû mal à un de mes meilleurs amis et je n'arrivais pas à me pardonner. Je comprenais que Dylan ne veuille pas me pardonner, mais j'avais dû mal à accepter l'idée qu'à cause de moi, j'avais perdu ce lien très spécial avec lui. Je ne pouvais pas décrire à proprement parlé de notre relation mais il comptait énormément pour moi et je devais maintenant avancer sans lui et ça me brisait le cœur. J'essayais de me contenir devant lui, je ne voulais pas qu'il me voit pleurer ou perdre le contrôle. Je m'étais tournée un instant pour reprendre le dessus. Je me risquai à lui demander comment il allait et il semblait aller mieux bien que tout n'était pas réglé. On parla de ses parents, et il était chanceux de les avoir encore.   « Ils doivent quand même être soulagés que tu sois sain et sauf. Et moi aussi, je le suis. »  dis-je à Dylan, le regardant droit dans les yeux, peut être pour la première fois de la soirée. Mais ça ne dura pas très longtemps, j'avais la gorge serrée et je ne me sentais pas bien. Il fallait que je sorte d'ici au plus vite, cette situation était très pesante au final. « Je comprends, je connais un peu ce que tu as vécu, et tu as le droit d'attendre que ça soit aux autres des efforts. Tu le mérites. » dis-je un petit sourire en coin. Je pensais vraiment ce que je pensais, et j'étais principalement fautive dans cette histoire donc je comprenais qu'il en attende un minimum de moi. Ou peut être qu'il attendait plus rien du tout.. Je ne savais pas vraiment.
Je finis par essayer de sortir d'ici, je ne savais plus quoi faire.  « Anna ? Elle doit être en train de draguer je ne sais qui, elle nous a oublié depuis longtemps. Je ne sais pas si on peut compter sur elle... Et je ne pense pas que tu veuilles crépir ici toute la nuit, et surtout à mes côtés. » dis-je finalement en relâchant le pied de biche. Je ne savais plus quoi faire et pourtant on n'allait pas resté ici toute la nuit. Dylan semblait autant mal à l'aise que moi et bien qu'on arrivait à parler un minimum je voyais bien que le jeune homme voulait être n'importe où sauf ici. Ca me blessait mais c'était tout ce que je méritais après être parti sans le prévenir.
Emi Burton

-●-

I'LL MAKE YOU SAY MY NAME.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 08/05/2015
Autographes : 1325
Métier : acteur


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Ven 2 Déc 2016 - 21:47

Vanessa & Dylan ₰ Sorry.

I just know you saved my life, you saved me. I'mma be alright, you saved me. How can I stand next to you all alone and do nothing at all? It starts in my hands, straight to my bones, head spinning when you fall. With my heart safe and sound, I stay. And my feet on the ground, I say. I've never been higher. Let the world catch fire. Living, loving, I stay. ▲ Hedley


Nous nous étions trouvés comme dans un pur hasard. Nous nous étions rendus au même endroit afin d’oublier nos soucis et puis nous nous sommes tout simplement faits plaisir à l’un et à l’autre lorsque nous nous sommes retrouvés seuls. Je savais qu’elle avait connu une histoire difficile, j’ignorais simplement de quelle manière tout s’est déroulé et j’aurais aimé le savoir, je l’admets. Afin d’assouvir mon côté curieux, et puis surtout afin de l’aider. Nous nous sommes aidés mutuellement, nous nous sommes simplement rendus compte que nous pouvions avancer malgré nos douleurs respectives et puis nous nous sommes simplement rendus compte aussi, que nous pouvions nous entre-aider ensemble. Ce que nous avons faits, durant un long moment. Jusqu’à ce qu’elle quitte Astoria. Elle a le droit, évidemment, ce n’est pas interdit, sauf que malheureusement, elle m’a fait comprendre que je n’étais pas aussi important qu’elle me l’a fait croire, et j’ai tout fait afin de m’en détacher, ce que j’ai fait et je m’en porte mieux aujourd’hui. « Ils ont été présents du départ jusqu’à ce que je sorte de l’hôpital, ils ont demandés à Grant de veiller sur moi et j’ai ris, ils l’ont pris difficilement. Ils étaient sérieux. » informais-je dans quelques explications. « J’ai été dans le coma durant une semaine alors j’admets qu’ils ont eu de quoi être effrayés. » ajoutais-je. J’ignorais le fait qu’elle me dise qu’elle était soulagée, si elle le pensait véritablement, elle aurait sans doute été présente. Nombreux sont ceux qui sont venus et elle aurait pu faire exactement pareil. Sauf qu’elle a préféré voyager, sans doute. Au fond, j’ignorais totalement où elle était et ce qu’elle faisait, du moins je savais qu’elle était auprès de sa famille et après tout était flou.

Nos regards se croisent et alors je détourne le regard. Vanessa était mal à l’aise, tout comme je l’étais. J’ai cru un instant que notre relation pourrait redevenir celle qu’elle était et puis je me suis souvenu que j’ai été seul, que malgré la présence d’Holland, que je remercierais toujours à ce propos, j’ai été seul. Vanessa était absente. C’est tout ce que je retenais de ça. « Comment as-tu connu ça ? Je veux dire que j’ose espérer que ce sera désormais ceux qui doivent faire des efforts qui le feront, et que tu seras écoutée. » affirmais-je alors que je réalise que ce que je dis est absurde étant donné que moi-même je refuse d’écouter Vanessa. Je décide de changer de sujet.

Je regarde Vanessa qui essaie malgré tout. « J’aurais pu tomber sur une nymphomane et être violé, tu sais, alors être ici à tes côtés, ça aurait pu être malgré tout, pire que ça. » indique-je essayant de détendre malgré tout l’atmosphère.

©clever love.

-●-

    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Il faut surtout que tu comprennes que tu es essentiel, tu es un choix, tout sauf une option. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modératrice

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2015
Autographes : 2846
Métier : actrice, chanteuse, danseuse et mannequin.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Dim 4 Déc 2016 - 21:15


PLEASE FORGIVE ME
DYLAN & VANESSA
Je devais faire face à une période difficile de ma vie, entre le décès de mon père, cette histoire avec Dylan, le départ de l'une de mes meilleures amies, je me sentais quelque peu seule... Ce n'était pas facile de vivre ça sans pouvoir se confier, être consolé ou rassuré, il y a quelques mois encore, Dylan était cette personne là et je me rendais compte qu'il avait pris une grande place dans ma vie, et dans mon cœur. Anna, une amie en commun, avait voulu arranger les choses mais s'y était plutôt mal pris. On était maintenant tous les deux enfermés dans ce cabanon et on n'était pas forcément à l'aise face à l'autre. Il restait hermétique à mes paroles, il ne voulait pas en savoir plus de mon départ et je ne voulais pas lancer le sujet car je n'avais pas la force d'encaisser ses reproches. J'étais quand même heureuse qu'il soit sain et sauf, il méritait d'être bien, et heureux et je n'avais pas pu accomplir mon devoir d'amie et maintenant je devais en assumer les conséquences. « Oui c'est vrai... ils ont la chance d'avoir un fils tel que toi. »  dis-je finalement avec sincérité, c'était un homme droit avec des valeurs et il était beau et reconnaissant aussi envers ses fans, ses parents pouvaient être fiers de lui. On continuait tous les deux à essayer de combler ce silence, ce vide, bien que c'était assez difficile. Être près de lui me faisait encore plus réaliser qu'il me manquait et ça me brisait le cœur. « Tu sais quand l'homme que tu penses être celui que tu vas épouser dans les six prochains mois, te trahi et te brise le cœur d'une manière que tu n'aurais pas pu imaginer un jour, ça te forge et ça t'incite à vouloir aussi te protéger envers les autres, et du coup, comme tu dis, à attendre de voir certains efforts des autres » dis-je avec un peu de pudeur tout de même, je ne racontais pas en détail ce qui avait pu m'arriver avec mon ex fiancé mais c'était l'une des choses qui m'avait construite aussi et je pouvais d'une certaine façon comprendre Dylan et sa manière de gérer des situations comme celle qu'on avait pu vivre, je l'avais déçu et maintenant il avait besoin de temps pour essayer de pardonner, enfin s'il le faisait un jour.
J'espérais pouvoir sortir d'ici un jour quand même et malgré mes tentatives, rien ne marcha. Je n'étais pas sûre qu'Anna pensait encore à nous. Dylan ne voulait plus me parler ni me voir, il me l'avait bien fait comprendre quand j'étais venue le voir, donc je savais bien qu'il espérait être n'importe où qu'ici, enfermé avec moi. Je finis par sourire faiblement à sa remarque, il avait au moins toujours son humour. « Bien entendu, mais on n'avait pas signé pour ça lorsqu'on a été invité à cette fête... » répondis-je à Dylan, en le regardant. Il ne me regardait pas dans les yeux, tout autant que moi je ne le faisais pas non plus en fait donc ça restait tout de même une situation gênante où on voudrait être libérer assez rapidement. Mais au moins ça nous avait permis de parler un peu.  
Emi Burton

-●-

I'LL MAKE YOU SAY MY NAME.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 08/05/2015
Autographes : 1325
Métier : acteur


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Lun 5 Déc 2016 - 11:32

Vanessa & Dylan ₰ Sorry.

I just know you saved my life, you saved me. I'mma be alright, you saved me. How can I stand next to you all alone and do nothing at all? It starts in my hands, straight to my bones, head spinning when you fall. With my heart safe and sound, I stay. And my feet on the ground, I say. I've never been higher. Let the world catch fire. Living, loving, I stay. ▲ Hedley


Vanessa faisait face à des événements que j'ignorais et que je refusais de savoir. Quels que soient ces événements ils étaient indépendants de ce que je suis et de ce fait un message aurait été gentil de sa part tandis qu’elle a préféré faire subir un silence radio durant un long moment à tous ceux qu’elle connait. A une époque j'aurais été le premier à demander à Vanessa de manière gentille et altruiste, de quelle manière elle se sentait, sauf qu'à présent je me disais que je devais tout simplement arrêter de me préoccuper de ceux que je pensais être des ami(e)s et qui m'ont abandonnés à la première occasion. Parce que ça c'est exactement passé ainsi quand Vanessa a quitté Astoria. Nous étions si liés et puis elle a disparue, comme-ci elle il était arrivé quelque chose. C’est simple, ce qui est arrivé c’est qu’elle a fait ses bagages et puis elle est partie.

« Ils n’ont pas autant de chance que tu peux penser, je suis un véritable emmerdeur quand je m’y mets, ajoutant que si j’utilisais ce terme devant mes parents, j’aurais eu le droit à un regard noir de la part de ma mère. » indique-je tandis que je regarde Vanessa quelques instants et que je détourne de nouveau le regard.

J’essayais d’adopter un comportement juste quand je faisais quelque chose, et c’est clairement injuste de tout avoir dit à Vanessa et d’avoir simplement abandonné notre amitié, sauf que j’ignore de quelle manière je dois réagir, j’ignore si je dois faire comme-ci tout était pardonné et donc faire semblant et/ou si je dois juste, faire comme-ci ça m’anéantissait comme c’est le cas, et juste dire la vérité. J’ai choisi la vérité. C’est difficile à vivre autant vis-à-vis du côté de Vanessa que du miens.

« J’apprends chaque jour à essayer de faire des efforts également, sauf que des fois je suis simplement fatigué de voir que je suis le seul, alors j’attends, un signe, quoi que ce soit qui puisse m’aider à me dire que ça vaut la chandelle et je suis navrée de nouveau, vis-à-vis de ce qui s’est passé avec cet homme, c’est un imbécile. » annonce-t-il. Si elle pensait que je la détestais elle pouvait comprendre que c’était faux.

Chacun de nous espérait pouvoir sortir d’ici, l’atmosphère était lourde malgré que nos conversations étaient moins tendues que celles que nous avions connues jusqu’ici et depuis cette disparition soudaine de Vanessa, d’Astoria. Anna est une amie commune à Vanessa et moi, d’ailleurs je me demande où elle est, sans doute à boire des téquilas, à draguer les hommes qui l’approchent et surtout à essayer de s’intégrer, comme tout le monde. Quand on est célèbre, du moins qu’on est connu de différents endroits, c’est plus simple de s’intégrer, sauf que ce que tout le monde doit comprendre c’est que nous sommes comme tout le monde et nous vivons également des événements tragiques, dramatiques et assommants.

« C’est certain, j’aurais aimé être ailleurs qu’enfermé dans une cabane de bois, sauf qu’après tout, c’est tout aussi charmant. » indique-je regardant Vanessa de nouveau.

©clever love.

-●-

    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Il faut surtout que tu comprennes que tu es essentiel, tu es un choix, tout sauf une option. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modératrice

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2015
Autographes : 2846
Métier : actrice, chanteuse, danseuse et mannequin.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Lun 5 Déc 2016 - 22:42


PLEASE FORGIVE ME
DYLAN & VANESSA
Je ne m'étais pas préparée à une telle soirée. Anna avait dû me forcer pour que j'accepte de sortir et participer à son feu de camp. Je n'étais pas d'humeur ces derniers temps et pourtant, j'avais fait l'effort de sortir car je ne voulais pas non plus m'enfermer sur moi-même. J'avais dû partir pour raison familiale et ça, personne ne le savait, j'aurais bien voulu expliquer tout ça à Dylan mais il ne voulait pas m'écouter et je n'allais pas le forcer. Je respectais ses choix bien que ça soit très difficile de le faire puisque c'était au péril de notre amitié. Je me retrouvai maintenant face à lui, enfermés dans une cabane, il faisait un peu froid et ce n'était pas une ambiance dès plus joyeuse. La lumière illuminait que faiblement, et le confort n'était au rendez vous. Il fallait pourtant que je meuble un peu la conversation, on n'allait pas rester silencieux, non plus. Cependant c'était compliqué car je n'allais pas aborder le sujet qu'il ne voulait pas écouter, et puis le reste me paraissait que très futile. Mais je me risquai tout de même à lui dire que j'étais contente de le voir sur pied, du moins, d'apparence. Il semblait avoir des parents formidables et des meilleurs amis présents pour lui. Je ne semblais pas vraiment lui manquer, ça me faisait mal au cœur, mais je ne pouvais rien dire.  « Personne n'est parfait c'est sûr mais je suis sûre que tes parents t'aiment pour qui tu es, et ça reste le principal. »  répondis-je à Dylan, après tout certains parents dénigraient leur enfant par rapport à leur métier, leur orientation sexuelle ou d'autres décisions qu'ils avaient pu prendre dans leur vie donc c'était tout de même bien qu'ils soient là pour lui. Et puis Dylan avait beau avoir son caractère bien défini, il restait un homme charmant.
Je finis par lui révéler une partie de mon histoire, en restant implicite, pour lui montrer que moi aussi, d'une certaine manière je pouvais comprendre cette carapace qu'il avait formé autour de lui. « Oh oui c'est un idiot... » répétai-je doucement, je ne savais que dire à ses autres paroles, que je prenais un peu pour moi quand même. Je repensai aux fois où j'avais tenté de l'approcher, d'obtenir de ses nouvelles et où tout ça avait été balayé aux oubliettes car Dylan ne le savait pas et ne voulait pas savoir. Je voulais tout lui dire, tout lui confier, mais je ne voulais pas le braquer, il réussissait presque à me parler normalement et c'était le plus proche que je me sentais de lui, depuis des semaines et ça faisait du bien. A cette pensée je resserrai sa veste autour de moi, je me sentais bien le temps de quelques secondes, en fermant les yeux. Je finis par soupirer. « Oui, les cabanes en bois, ça me rappelle de beaux souvenirs. » dis-je d'une voix plus basse et douce qu'auparavant, comme si je me parlais à moi-même, repassant à la fois où on avait passé quelques jours loin de tout, il m'avait offert une rose éternelle, qui était d'ailleurs à mon chevet. Je repensai à ces moments-là où tout était simple, et si spécial... 
Emi Burton

-●-

I'LL MAKE YOU SAY MY NAME.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 08/05/2015
Autographes : 1325
Métier : acteur


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Ven 9 Déc 2016 - 15:22

Vanessa & Dylan ₰ Sorry.

I just know you saved my life, you saved me. I'mma be alright, you saved me. How can I stand next to you all alone and do nothing at all? It starts in my hands, straight to my bones, head spinning when you fall. With my heart safe and sound, I stay. And my feet on the ground, I say. I've never been higher. Let the world catch fire. Living, loving, I stay. ▲ Hedley


Nous étions tous les deux dans une situation à laquelle nous étions tout, sauf prêts. Nous nous étions disputés quand nous nous étions vus, à l’appartement où j’habite, et désormais, nous étions bloqués dans un endroit exiguë dans lequel Anna, une de nos ami(e)s commune, nous a bloqués. J’aurais été capable de disputer Anna d’avoir fait ça, sauf que je savais que ce serait inutile puisqu’elle dirait qu’elle a juste oublié que nous étions à l’intérieur, qu’elle était légèrement éméchée, elle aurait de toute façon, trouvé toutes les excuses. Quand elle aura retrouvé ses esprits, cependant, je risque de dire à Anna ce que je pense d’elle et surtout lui dire qu’elle arrête d’essayer de jouer les cupidons alors qu’elle-même est incapable de se mettre avec quelqu’un de manière sérieuse et que de plus, elle devrait surtout s’occuper de ses affaires. Je suis gentil normalement, sauf qu’être piégé ainsi m’est difficile et je dois dire que c’est agaçant de devoir se justifier. « C’est une évidence, cependant mes parents sont légèrement envahissants. » dis-je dans un haussement d’épaule. J’adore mes parents, c’est une certitude, sauf que des fois j’ai comme cette sensation d’étouffer, et ça m’empêche de faire de nombreux actes. Je voudrais des fois, que ça soit juste, normal. Je voudrais que ma mère soit comme avant l’accident, cependant c’est inconcevable à son égard que je retourne sur le plateau, ce que j’ai déjà fait, sans avoir précisé à ma mère que ce fut le cas évidemment.

J’ignorais quelles étaient les raisons qui a entrainés qu’ils se soient séparés, et d’ailleurs ça m’est égal. Je sais que c’est cruel et je tiens malgré tout à elle, sauf que je sais également que je veux mettre une distance dans notre relation et quel est le meilleur moyen qui existe hormis essayer d’être indifférent à ce qui l’affecte ? Je sais que c’est méchant, et je sais que je suis un imbécile. « Oui, c’est un abruti. » dis-je alors que je la regarde. Je refusais tout simplement de savoir ce qu’elle voulait, ce qu’elle faisait et ce qu’elle était, sinon je serais de nouveau lié à elle et j’essaie justement de m’en défaire malgré que je doive être cruel afin que ça soit le cas. « Oui, j’ai aussi quelques souvenirs, cependant ils appartiennent au passé et je dois aller de l’avant. » dis-je alors que je la regarde.

©clever love.

-●-

    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Il faut surtout que tu comprennes que tu es essentiel, tu es un choix, tout sauf une option. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modératrice

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2015
Autographes : 2846
Métier : actrice, chanteuse, danseuse et mannequin.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Dim 11 Déc 2016 - 21:45


PLEASE FORGIVE ME
DYLAN & VANESSA
Ni lui ni moi avions été préparés à une telle situation. On nous avait pris au dépourvu, et j'avais fait l'effort d'accepter de sortir et maintenant je me retrouvais dans cette situation plus que désagréable. Bien que Dylan faisait clairement des efforts pour rester poli, je sentais bien cette ambiance pesante et c'était dur à supporter. On tentait de faire la conversation comme on pouvait mais on n'y arriverait gère longtemps à présent. Dylan me parlait de ses parents, qui semblaient être très présents depuis son accident, il semblait irrité à cette idée, je pouvais le concevoir mais il restait chanceux d'avoir encore ses deux parents à ses côtés. J'eus une petite pensée pour mon père qui s'était battu bien longtemps contre la maladie, qui aujourd'hui, l'avait emportée. Je regardai Dylan qui semblait ailleurs, ou peut être même, vouloir être ailleurs... « Cela prouve qu'ils t'aiment, mais à notre âge maintenant c'est parfois compliqué à accepter c'est vrai, on a besoin de notre liberté. » répondis-je simplement bien que j'aimerais avoir la chance d'avoir mon père à mes côtés, encore envahissant, comme disait Dylan.
Je restai attentive à ce qu'il me disait et tombai d'accord avec lui sur le fait qu'il était difficile de nos jours à faire confiance, et qu'on attendait des efforts des autres suite à des événements qui avaient pu se produire dans nos vies. On avait tous les deux perdu une certaine foi en l'amitié ou même l'amour et j'en vivais d'ailleurs les conséquences aujourd'hui. Dylan me manquait mais je comprenais maintenant qu'il ne voulait plus entendre parler de moi. Je comprenais qu'il ne voulait pas m'écouter, qu'il ne voulait pas savoir et je devrais apprendre à vivre avec. C'était son choix, pas le mien. Il ne voulait même pas essayer de me pardonner, alors je ne pouvais plus rien faire de plus. « Très bien » répondis-je un peu sèchement. Le message était passé et maintenant je voulais que cette porte s'ouvre. Je composai le numéro de Anna, mais elle ne répondait toujours pas; il fallait que quelqu'un vienne ouvrir cette porte, avant que je m'effondre.
Emi Burton


-●-

I'LL MAKE YOU SAY MY NAME.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 08/05/2015
Autographes : 1325
Métier : acteur


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Mer 14 Déc 2016 - 15:54

Vanessa & Dylan ₰ Sorry.

I just know you saved my life, you saved me. I'mma be alright, you saved me. How can I stand next to you all alone and do nothing at all? It starts in my hands, straight to my bones, head spinning when you fall. With my heart safe and sound, I stay. And my feet on the ground, I say. I've never been higher. Let the world catch fire. Living, loving, I stay. ▲ Hedley


Nous n’avons pas été préparés à une telle situation. Nous nous étions retrouvés ici après avoir écouté une de nos amies qui nous a tout simplement piégée afin qu’on puisse discuter. J’ignore si c’est Vanessa qui a dit à Anna que nous nous étions disputés au départ et j’admets que ça m’est égal. Vanessa et moi sommes donc enfermés dans cette cabane de bois et je soupir à chaque fois que je réalise que je suis dans un endroit exiguë auprès d’une femme avec laquelle j’ai déjà couché. Je regarde Vanessa, j’ignore ce qu’il adviendra de notre relation, j’ignore même si je pourrais tout simplement pardonner et oublier ce que nous avons vécus ensemble. J’ignore tout de l’avenir et je préfère éviter d’y penser si je dois être totalement honnête. Je vis jour après jour et j’essaie de me dire que je dois relativiser, sauf que quand les événements font souffrir, c’est difficile de relativiser.

« Je sais qu’ils m’aiment et que mes parents ont toujours une place immense dans mon existence, sauf que me protéger sans cesse n’évitera sans doute pas les dangers. Au contraire. » dis-je.

Je sais qu’ils m’aiment, je sais qu’ils sont adorables et surtout je les aime sans doute plus que quiconque sur cette terre, sauf que malgré tout, être protégé sans cesse est étouffant. Je suis d’accord, j’ai eu un accident, ils ont été inquiets cependant, je dois dire que je sais que me protéger et m’étouffer sera insuffisant afin de m’éloigner de tous les dangers et c’est ça qu’ils doivent comprendre. Cet accident fut la faute à « pas de chance ». J’ai toujours été plutôt prudent, ce fut un malheureux accident. C’est tout.

« Qu’est-ce qu’il y a ? » demandais-je alors.

J’ai quelques souvenirs effectivement et quand je dis devoir aller de l’avant, je préfère tout simplement arrêter de songer au passé, c’est tout. Si c’est comme ça qu’elle le prend, alors tant pis. Vanessa essaie de nouveau le numéro d’Anna, et puis, elle tombe de nouveau sur la messagerie.

©clever love.



-●-

    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Il faut surtout que tu comprennes que tu es essentiel, tu es un choix, tout sauf une option. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modératrice

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2015
Autographes : 2846
Métier : actrice, chanteuse, danseuse et mannequin.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Lun 26 Déc 2016 - 15:07


PLEASE FORGIVE ME
DYLAN & VANESSA
Je n'avais pas prévu de revoir Dylan dans ces conditions. Au début, il avait même cru que je faisais partie de ce plan, mais j'en étais tout autant consternée que lui. C'était difficile d'être aussi proche de lui et pourtant si éloigné. Je ressentais bien qu'il ne voulait même plus me regarder tellement que je l'avais déçu. J'arrivais à me faire à l'idée qu'il m'en veuille car je le comprenais d'une certaine manière, mais il me manquait même s'il ne voulait pas me croire. J'avais tout fait pour le voir et malheureusement il ne voulait même pas écouter ce que j'avais à dire. Son amitié, sa compagnie, tout me manquait chez lui et je devais me faire à l'idée que tout cela était terminé. Même les plans de Anna ne pourraient pas arranger ça. On faisait difficilement la conversation tandis que je cherchai une solution pour sortir. Il semblait un peu à bout de voir ses parents aussi présents envers lui mais c'était normal et il avait de la chance, je n'hésitai pas à lui dire d'ailleurs. Il ne savait sûrement pas ce qui m'était arrivée, du moins ce qui était arrivé à mon père, donc il ne savait pas pourquoi je pouvais insister autant.  « Oh tu as bien raison, mais je pense que c'est dans l'instinct d'un parent... » répondis-je avec une petite moue ne sachant que dire de plus. Je comprenais bien ce qu'il disait, et j'avais beau dire ce que je voulais, je voyais bien qu'il n'était toujours pas prêt à vouloir m'écouter. Peut être qu'un jour, ça serait possible, ça serait long, mais peut être qu'un jour il voudrait bien m'écouter. Mais là, ce n'était clairement pas le moment. « Rien »dis-je en me tournant, je levai les yeux au ciel. Il ne faisait même pas l'effort de vouloir comprendre, à quoi bon. On entendit un bruit de porte, peut être quelqu'un qui voulait récupérer de l'alcool ou des lumières ? Je m'approchai de la porte et tapai dessus. « Hey ouvrez-nous, s'il vous plaît !!! On est bloqués !!! » criai-je alors que je sentais que la porte bougeait, je me retournai vers Dylan. « Peut être afin libérés.. » soufflai-je avec un mince sourire. La personne allait sûrement ouvrir maintenant.
Emi Burton


-●-

I'LL MAKE YOU SAY MY NAME.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 08/05/2015
Autographes : 1325
Métier : acteur


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Jeu 29 Déc 2016 - 22:16

Vanessa & Dylan ₰ Sorry.

I just know you saved my life, you saved me. I'mma be alright, you saved me. How can I stand next to you all alone and do nothing at all? It starts in my hands, straight to my bones, head spinning when you fall. With my heart safe and sound, I stay. And my feet on the ground, I say. I've never been higher. Let the world catch fire. Living, loving, I stay. ▲ Hedley


Je sais que les conditions dans lesquelles nous sommes actuellement sont difficiles, c’est-à-dire qu’elles seraient sans doute meilleures si elles avaient été volontaires, sauf que c’est tout sauf le cas. Si je suis dans cet endroit à cet instant précis c’est que j’y ai été piégé. Une amie à inventer un stratagème afin qu’on soit enfermés dans un endroit exiguë afin de discuter. Je trouve que c’est un système absurde puisqu’à part me mettre sur les nerfs, c’est tout ce que ça à fait. Je regarde simplement Vanessa et soupire légèrement lorsque je m’aperçois qu’elle tient autant que moi-même à sortir de cet endroit dans lequel nous sommes enfermé.

« C’est sans doute la vérité, sauf que ça m’agace. J’ai l’impression d’avoir six ans. » dis-je haussant les épaules.

Je savais que je possédais une grande chance d’avoir mes deux parents. Je connais de nombreux amis qui eux, ont souvent été séparés de leurs parents, qui ont soit été victimes d’avoir des parents occupés et absorbés dans un travail prenant et/ou des drames familiaux tels que des décès. Heureusement certains d’eux avaient toujours leurs deux parents. Je refusais de l’écouter puisque de toute façon, je me devais d’être distant et d’éviter de me lier de nouveau à elle afin qu’elle me brise de nouveau le cœur comme elle l’a fait. Je suis sans doute excessivement sévère et j’agis exagérément sauf que c’est comme ça.

« Oui, effectivement peut-être. » dis-je.

Je soupir de soulagement. Malgré que l’atmosphère se soit détendue, je dois dire que c’est tout autant agréable de sortir d’ici, cet endroit commençait à me sentir étouffé.

©clever love.

-●-

    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Il faut surtout que tu comprennes que tu es essentiel, tu es un choix, tout sauf une option. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modératrice

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2015
Autographes : 2846
Métier : actrice, chanteuse, danseuse et mannequin.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Mar 10 Jan 2017 - 10:51


PLEASE FORGIVE ME
DYLAN & VANESSA
J'avais bien compris que Dylan ne souhaitait pas parler de ce qui s'était passé, et il voudrait probablement ne plus jamais en parler. C'était douloureux de l'accepter mais c'était sa volonté et j'avais déjà voulu m'expliquer. Peut être que dans quelques semaines on se recroiserait et on pourrait reparler de ça calmement. En tout cas, maintenant ce n'était pas le moment. Et puis j'avais autre chose en tête, je voulais juste partir d'ici. Dylan était poli et courtois mais il n'était pas vraiment chaleureux. On parlait de ses parents, leur comportement suite à leur accident. C'était un comportement de parents typiques qui aimaient leur enfant, cela devait être pesant en tant que l'enfant en question mais il était chanceux et j'espérais qu'il s'en rende compte.  « Je crois que pour les parents, on aura éternellement cet âge là malheureusement ! » m'exclamai-je, en pensant à ma mère. Encore aujourd'hui, elle m'avait envoyé un sms pour savoir comment j'allais et où j'étais. Ce n'était pas une vie de s'inquiéter toujours pour les autres mais ça devait être dans leur instinct. On comprendrait sûrement quand on aurait des enfants à notre tour. Mais bon ce n'était pas demain la veille.
Au bout de presque une heure, j'entendis finalement quelqu'un proche de notre cabanon. Je criai afin que l'on puisse nous ouvrir, ce n'était pas possible d'envisager une heure de plus là dedans. Après avoir lancé un regard à Dylan, je sentis la porte craquer et un homme un peu émeché me regardait.« Bah alors ma jolie, on fait des cochonneries, moi aussi je peux jouer ? » je levai un sourcil en reculant d'un pas, me heurtant presque à Dylan. C'était dégoûtant.
Emi Burton


-●-

I'LL MAKE YOU SAY MY NAME.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 08/05/2015
Autographes : 1325
Métier : acteur


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Dim 15 Jan 2017 - 15:11

Vanessa & Dylan ₰ Sorry.

I just know you saved my life, you saved me. I'mma be alright, you saved me. How can I stand next to you all alone and do nothing at all? It starts in my hands, straight to my bones, head spinning when you fall. With my heart safe and sound, I stay. And my feet on the ground, I say. I've never been higher. Let the world catch fire. Living, loving, I stay. ▲ Hedley


J’aime mieux éviter d’aborder un tel sujet. Je sais autrement que dans le cas où nous nous embarquions dans un tel sujet, nous nous disputerions sans qu’une issue soit envisageable, alors évidemment, j’aime mieux l’éviter. Vanessa doit comprendre que j’ai été blessé, j’ai souffert d’une longue absence qu’elle m’a imposée et désormais, je dois avancer. C’est joli de vouloir s’expliquer, malgré tout ça changera pas qu’elle m’a fait souffrir. Alors, autant arrêter d’aborder ça. C’est mieux tout simplement. Je doutais d’ailleurs qu’un jour, j’accepterais de nouveau d’aborder tout ça. Si Vanessa se disait que je souhaitais m’en aller d’ici, c’était à moitié la vérité, puisque malgré la distance que je mettais, j’appréciais qu’on puisse se dire quelques mots, sans nécessairement s’agresser et se faire des reproches. « Je suppose que c’est la vérité, effectivement. » dis-je simplement alors que je souris.

Je souriais lorsque je songeais à ma mère qui, quand j’ai eu cet accident, était dans l’optique de me faire emménager de nouveau auprès d’eux afin de garder un œil sur ce que j’étais, et d’ailleurs, si Grant s’était désisté à propos de notre colocation, je sais que ma mère aurait lourdement insistée afin que je sois, comme elle le dirait, en sécurité. Même lorsqu’on traverse une rue, nous ne sommes pas nécessairement en sécurité, alors évidemment… J’aurais vécu un enfer sans doute.

Au bout d’une heure qui s’écoule, quelqu’un s’approche et alors nous commençons à sortir. Je me mets cependant entre cet homme éméché et Vanessa, hors de question qu’il arrive quoi que ce soit à Vanessa, malgré tout ce qui s’est produit durant ces derniers mois. « Désolé, elle est déjà prise. » dis-je tandis que je mets ma main sur la poitrine afin de le maintenir à distance.

©clever love.

-●-

    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Il faut surtout que tu comprennes que tu es essentiel, tu es un choix, tout sauf une option. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modératrice

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2015
Autographes : 2846
Métier : actrice, chanteuse, danseuse et mannequin.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Mer 18 Jan 2017 - 14:31


PLEASE FORGIVE ME
DYLAN & VANESSA
Je n'avais pas eu l'intention de faire du mal à un de mes plus proches amis, Dylan. Surtout que cet éloignement m'avait permis de comprendre que je l'aimais bien plus que je ne pouvais le dire. Mais j'avais compris que maintenant il était trop tard pour rattraper ma bêtise. Dylan avait tourné la page et semblait s'épanouir avec son entourage, je ne lui apporterai plus rien dans sa vie. Cet homme m'avait pourtant beaucoup apporté lorsque j'avais vécu la pire période de ma vie, j'en étais encore reconnaissante mais je ne pouvais pas le forcer à m'écouter, à me pardonner. Bien que je savais que j'avais des raisons très respectueuses, je n'étais pas partie pour partir mais j'avais eu des obligations mais il ne voulait pas les entendre.
Je me retrouvai maintenant enfermée auprès de lui et j'essayais tant bien que mal de faire la conversation bien qu'il m'était difficile de faire semblant. J'étais blessée moi aussi et triste mais j'essayai quand même de faire bonne figure et de trouver un moyen de sortir d'ici. Après avoir pris de ses nouvelles, j'étais rassurée de voir qu'il se sentait mieux bien qu'il ne soit pas au meilleur de sa forme. Je finis par tomber d'accord avec lui sur l'acte très protecteur des parents puis m'avançai vers la porte car je venais d'entendre du bruit.
Après une heure, quelqu'un finit par ouvrir la porte, j'avais un grand sourire sur mon visage, soulagée. Mais très vite mon sourire s'effaça, je fronçai les sourcils et reculai d'un pas alors que l'homme qui venait d'ouvrir, semblait quelque peu éméché. Contre toute attente, Dylan s'était mis entre nous deux, comme pour me protéger. Cela me fit chaud au cœur mais j'essayai de ne pas le transparaître. Je savais qu'il faisait juste ça pour me sortir de ce gros lourdot, il ne faisait pas ça parce qu'il le pensait...   « Du calme, minus. Chacun son tour, tu veux ? » Je fis choquée par ses propos, il était vraiment grossier. Je ne voulais pas que ça parte en bagarre, Dylan devait rester prudent mais j'avais peur qu'il s'énerve dû aux propos déplacés de cet homme, un peu plus grand que mon ami, afin que mon ancien ami... « Il n'y a aucun ticket à prendre avec moi, mec. Laisse-nous sortir et retourne au feu de camp. » finis-je par dire avec une voix assurée, du moins, j'avais fait du mieux que je pouvais. Je m'étais légèrement décalée mais j'étais restée derrière Dylan tout de même, je ne me sentais pas forcément à l'aise dans cette situation.  
Emi Burton


-●-

I'LL MAKE YOU SAY MY NAME.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 08/05/2015
Autographes : 1325
Métier : acteur


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Mer 25 Jan 2017 - 1:47

Vanessa & Dylan ₰ Sorry.

I just know you saved my life, you saved me. I'mma be alright, you saved me. How can I stand next to you all alone and do nothing at all? It starts in my hands, straight to my bones, head spinning when you fall. With my heart safe and sound, I stay. And my feet on the ground, I say. I've never been higher. Let the world catch fire. Living, loving, I stay. ▲ Hedley


Il suffit d’une fois, d’une fois où j’ai souffert et j’ai décidé d’abandonner. Je sais, c’est sans doute exagéré étant donné qu’à priori, elle a tout simplement décidé de mettre un terme à ce que nous possédions à ce moment-là. Je sais que c’est absurde d’arrêter si brutalement, sauf qu’elle m’a fait souffrir, et elle m’a privé de l’amitié que nous avions à cette époque, qui était il y a tout juste quelques mois, alors évidemment… Je suis sans doute rancunier, c’est une certitude d’ailleurs. Aimer, c’est difficile, c’est offrir à quelqu’un, la possibilité de faire souffrir, d’arracher un morceau de nous-mêmes sans problème, sans conditions, et c’est exactement ce que j’ai fait. J’ai toujours aimé Vanessa, sans dire que je suis amoureux d’elle, j’ai toujours aimé Vanessa dans sa globalité, sa sensibilité, sa gentillesse. C’est tout. Si au départ je me suis dit que c’était sans importance, j’ai réalisé que c’était important quand quelqu’un disparaissait sans dire un mot.

Une heure s’écoulait durant laquelle nous avons partagés des conversations banales et sans grande importance. Il faut dire que j’aime mieux éviter d’aborder les sujets qui fâchent, quand elle est apparue dans l’appartement de Grant il y a quelques semaines, et que nous nous sommes disputés, je me suis dit que je ferais tout simplement comme ça vient, j’arrêterais de me demander tout un tas de questions alors que finalement, je n’aurais sans doute jamais de réponse à mes interrogations.

J’étais sans doute distant auprès d’elle, cependant, je refusais qu’il agisse ainsi vis-à-vis d’elle, surtout qu’il était sans doute alcoolisé, et prêt à commettre des actes dégoûtant vis-à-vis de Vanessa, alors évidemment, c’était hors de question.

« Recule, tu risques de te faire du mal inutilement. » dit-elle simplement.

Je m’interpose.

« Tu as entendu ? Dégages. » dis-je commençant à m’agacer.

©clever love.

-●-

    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Il faut surtout que tu comprennes que tu es essentiel, tu es un choix, tout sauf une option. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modératrice

avatar
A Astoria depuis : 08/01/2015
Autographes : 2846
Métier : actrice, chanteuse, danseuse et mannequin.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   Dim 29 Jan 2017 - 19:45


PLEASE FORGIVE ME
DYLAN & VANESSA
Je ne pensais pas me retrouver dans une telle situation ce soir. J'étais enfin sortie de mon trou en espérant passer une bonne soirée, au final, je me retrouvai enfermée auprès de Dylan qui ne voulait clairement pas me pardonner. Ce malaise était gênant et je ne savais plus quoi faire pour arranger la situation. Je devais sûrement laisser le temps passé et c'était difficile car Dylan était un homme que j'appréciais beaucoup, beaucoup plus que je voulais bien le dire. Cependant j'avais apparemment tout gâché et maintenant je devais avancer sans lui. Cette heure enfermée auprès de lui n'avait rien arrangé, peut être juste apaisé les choses mais il n'avait pas abordé notre discorde donc j'en concluais qu'il n'était pas prêt de me pardonner.
On trouvait enfin un moyen de sortir quand je me retrouvai face à un gros lourd. J'avais un peu peur mais malgré notre dispute, je savais bien que Dylan était un homme droit et gentil, il n'allait pas me laisser face à ce fou. Dylan réagit même beaucoup mieux qu'à ce que j'espérais en réalité, j'en rougis presque mais je ne dis rien, le laissant faire. J'avais tout de même un peu peur pour Dylan, il ne fallait pas qu'il se retrouve au milieu d'une bagarre dans son état.  « Vous faites pitié ! » Le mec recula, l'air dégouté au visage et revint sur ses pas pour s'éloigner vers la foule. Je soupirai. « Merci... Tu n'étais pas obligé, tu sais. » finis-je par dire en retirant la veste que Dylan m'avait prêté, « Et merci pour la veste, je pense que je vais rentrer, je n'ai plus le cœur à la fête, » rajoutai-je en le regardant, je croisai les bras pour me réchauffer, et j'étais prête à rentrer, peut être à pied, ça me ferait sûrement du bien l'air frais de la plage. Dylan était enfin libre de rebrousser chemin ou de profiter de la fête, sans moi, comme il le souhaitait au départ.  
Emi Burton


-●-

I'LL MAKE YOU SAY MY NAME.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ton destin n'est jamais lié à quelqu'un qui te quitte. ₰ Vanessa
» Un mot, un geste et ton destin change à jamais [Tour II - Terminé]
» On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Agnar.d.Edge[terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: THE TOWN :: Faune & Flore :: La plage-